Les molles résolutions

Salut. J’ai une question : si nos mâles portent des slips kangourous, les kangourous mâles portent-ils des slips humains ? Ca me taraude et personne n’en parle, alors qu’on met Brigitte Bardot et ses ultimatums moisis en première page du JT. (oui, pour moi, les JT ont des pages, ça va, je suis restée old school)

Cela dit cette interrogation cruciale n’est pas le sujet du jour alors revenons à nos moutons si tu veux bien. Et comme de bien entendu, tu sais que tu te trouves sur un blog original et inédit et tu te doutes bien que je ne vais pas te faire le coup de la liste des bonnes résolutions. Ce serait ringard et dépassé. Je ne vais pas non plus te dire que je n’en ai pas prises, des bonnes résolutions, parce qu’en fait si fait, oui madame, oui monsieur.

Bon OK, ce billet parle des résolutions, de ce début d’année 2013, et je n’ai aucune personnalité. Pardon.

LOL

J’espère que je ne suis pas la seule dans l’assistance à avoir un jour trouvé cette histoire de résolutions trop hype (j’avais douze ans hein pose ce caillou tu veux) et je m’imaginais déjà, fin d’année suivante, pouvoir me la péter dans mon cercle d’amies commandantes et un peu pouffes, d’avoir réussi à les tenir, oui, toute l’année. Quel genre de résolutions, tu me demandes, ami lecteur trop curieux, parce que franchement ça te regarde pas du tout, mais pour te citer un exemple qui me reste en mémoire. Ma prof d’anglais nous avait sorti l’adage fourbe « One Apple A Day Keeps The Doctor Away » (pour les non-bilingues (j’ai sorti mon accent snob là) « Une pomme par jour éloigne le docteur ») et comme j’étais un peu con, j’avais décidé de manger une pomme par jour.

Ca a duré deux jours.

Après j’ai oublié, et après les pommes me dégoûtaient, aujourd’hui encore j’en ai gardé des séquelles irréparables, voir une pomme me donne la diarrhée. Ou un truc sexy glamour du même acabit. J’ai dit acabit, je suis forcément géniale.

Comme dirait ma soeur, « Ma première résolution de 2013 ? Eviter d’en faire alors que je ne les tiendrai pas. »

Oui, bon, ça se tient. Mais après tout, quoi de mieux qu’une année qui commence pour décider de changer deux-trois petites choses, hein ? Ca peut faire de mal à personne. Bon, évidemment, si tu décides des trucs impossibles aussi… Comment ça « impossible n’est pas français » ? Et bah vas-y, je te regarde, exécute donc un quadruple saut arrière, là, comme ça.

Sympa hein, les bonnes résolutions intenables.

Du coup j’ai pas mis la barre bien haute, je suis quelqu’un d’humble et de modeste, bien que je sois aussi indiscutablement superbe et talentueuse. Et puis faut dire aussi que j’aime les listes avec un amour quasiment maternel, chaque liste que je fais me remplit de bonheur et d’amour. (ça fait partie des trucs bizarres et inexplicables chez moi, comme mon amour des petits trucs mignons (mini béchers, mini cupcakes, mini oiseaux) (mais pas mini araignées, quoi qu’on fasse) ou l’état détestable de ma peau faciale)

Un petit bécher, donc. C’est mignon. (image trouvée sur « Le Laborantin », ça devient carrément tendancieux)

Ainsi donc, l’an 2013 sera l’aube d’une nouvelle Pauline ! Attention les yeux.

  • J’ai décidé de faire du sport. Un peu. Enfin surtout, Monsieur m’a décidée. Et après, j’ai eu un rapide regard à mon ventre post-orgie culinaire du 31 décembre et c’est vrai que ça ne peut pas me faire de mal, puisque je n’envisage aucun régime, que j’adore bouffer et que j’ai une masse musculaire avoisinant le rien du tout.
  • Ouiii, euuuh, tout çaaa… (non mais en vrai on n’en est pas là hein) (et puis je suis mieux habillée aussi)

    J’ai décidé d’écouter quand on me parle. Là, soit je passe pour une connasse patentée, soit je vous avoue la vérité : j’ai un iPhone. J’ai internet sur moi, PARTOUT, TOUT LE TEMPS ! J’ai des réflexes malheureux, comme ouvrir Twitter en pleine conversation, tomber sur un article ré-vol-tant et patatra, ma vie sociale s’effondre. A ce rythme-là dans deux mois j’ai plus ni amis, ni famille, ni amoureux, il faut que je me ressaisisse. J’autorise donc mon cher et tendre à me frapper violemment avec un wok si jamais il me parle et que ma réponse est une des suivantes : a) « … », b) « hunhun », c) « hein quoi pardon ? désolée je lisais un truc » (non parce que c’est la porte ouverte aux scènes de ménages ce comportement détestable)

.

.

(ah ouais je t’avais pas dit que j’avais un iPhone hein. J’ai cédé. Je suis une vilaine capitaliste matérialiste consumériste. Mais je kiffe plutôt bien, rien que la sonnerie par défaut des SMS m’emplit d’euphorie… ouais, je suis grave comme ça moi)

.

.

  • Aller PHYSIQUEMENT aux bureaux de la LMDE leur dire enfin le fond de ma pensée. Comme par exemple : « Dites donc, bande d’abrutis, quand je vous envoie un RIB avec une jolie lettre bien rédigée disant que c’est pour éviter de recevoir des chèques pourris que je n’encaisse jamais et qui finissent par plus être bons, du coup quand vous recevez le RIB, vous m’envoyez les sous DIRECTEMENT, vous continuez pas à m’envoyer des chèques pourris, c’était PAS CA LE DEAL. Ah, et au fait, j’ai un médecin traitant maintenant, et il est cool. » Puisque apparemment envoyer des lettres cordiales et bien rédigées ne sert à RIEN dans ce monde si ce n’est à gâcher du papier pour qu’encore PLUS de papier soit gâché. (oui, je sais pas pourquoi, il est minuit à l’heure où je te parle et je viens de me mettre vénère toute seule. Cool cool cool)

Voilà !

Non mais je t’avais dit que c’était pas ouf-patate.

Parallèlement, l’univers a décidé des trucs à ma place, comme l’avènement d’une conduite un peu plus éco-responsable vis-à-vis des produits cosmétiques que j’utilise. J’ai commandé shampooing et après-shampooing de la gamme Yes To! qui est axée bio et cruelty-free, ce à quoi je n’avais absolument pas pensé en vidant mon porte-monnaie mais qui finalement, tout bien réfléchi, est archi-cool. Dans la même foulée, j’ai donc pris la résolution secrète de faire un peu plus attention à ce que j’achète, à ce que ça contient (pas de parabens, pas de silicones, pas d’animaux qui souffrent), tant que c’est possible niveau porte-monnaie. Attends-toi donc à voir plein de nouveaux trucs fleurir ici, sur Facebook et sur Twitter, car j’aime parler de mes découvertes.

Et comme ma maman m’a offert un livre de cuisine qui propose de faire plein de trucs cools, c’est décidé en 2013, je fais encore plus la cuisine qu’en 2012. Avec plein de légumes pour éviter à mon ventre et à mes fesses de prendre encore plus de place. (des fois c’est dingue je me dis que c’est comme des gaz, ça va où ça peut, à l’infini, NOTHING CAN STOP IT. Regarde Kim Kardashian)

Surtout : ne pas s’interdire l’échec. De une, parce que tout le monde s’en tape, que tu tiennes tes résolutions. J’imagine mal quiconque me taper dans le dos et s’écrier « ouais !! elle l’a fait !! » si j’annonce que j’ai réussi, oui, à faire 20 flexions et 50 abdos par jour pendant 365 jours. De deux, parce que se mettre la pression, ça pue du cul.

Voilà, je pourrais trop faire conseillère d’orientation ou pédo-psychiatre, moi, avec ce langage. Ah tiens, et si je prenais comme résolution de dire moins de grossièretés en 2013 ? Non, soyons réalistes, j’y arriverais jamais. Je jure comme une charretière chaque jour qui passe épicétou. (épicéa ? non ? on ne fait pas cette blague ? bon, tant pis)

Et toi, petit lecteur gentil et attentif, quelles résolutions attendent ta bonne volonté pour cette année maudite ? (quand même, quel choc perpétuel pour les superstitieux) Allez, dis-moi tout, ça m’intéresse.

La prochaine fois, j’essaye de préparer un article bien chiadé sur la série Les Soprano – quinze ans après la bataille, si je veux OK, puis mes shampooings Yes To! vont arriver bientôt, donc après les avoir essayés je t’en parlerai, la box Envouthé de janvier est en route et elle a l’air d’envoyer du pâté, il y a masse de films cools qui veulent sortir dans les salles dans les mois qui arrivent… bref, on en a du matériel, non ? Qu’est-ce qui te tente le plus ? (non, « Brigitte Bardot demande la nationalité russe » n’est pas une option, JAMAIS)

En attendant la suite de nos aventures palpitantes dans le pays de la génialitude, n’oublie pas que mon blog a une page Facebook que tu peux aimer et qu’il est tout à fait recommandé par l’Union Nationale pour la Santé Bucco-Dentaire de partager cet article si tu l’as apprécié. Plus on est de fous, plus on rit.

crédit photo : © KyraTeppelin

Publicités

4 commentaires

  1. Ma molle résolution était de me coucher au plus tard à minuit quand je bosse le lendemain… Hum, 2h20 ça compte comme avant minuit du jour en cours non ?! –‘

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s