J’ai testé pour toi : la coupe menstruelle

Bonjoir, petit bigorneau soyeux ! Enfin j’espère que tu es une fille parce que l’article qui suit ne concerne que les humaines femelles dotées d’un utérus et d’un vagin. Comme ça, c’est dit vite fait. Si tu es couillu et que tu possèdes une donzelle, tu peux l’appeler et lui faire lire ce qui suit, car oui ! Madame, monsieur, aujourd’hui j’ai décidé de révolutionner ta vie.

Je suis comme ça, j’aime les défis simples à réaliser.

Tu le sais donc, je te parle de la coupe menstruelle, que j’appellerai ci-près « cup », parce que « coupe menstruelle » c’est vraiment barbare et écœurant, ou encore « Mooncup », puisque c’est la marque que j’ai choisie pour me représenter.

Qu’est-ce qu’une cup ?

Une cup est un dispositif pas plus grand que ma paume de main, en forme de coupe (d’où le nom, tu l’auras deviné), qui est une alternative à la fois écologique, économique, pratique et hygiénique, aux protections hygiéniques qui font la norme aujourd’hui, j’ai nommé les tampons et les serviettes.

Pour la petite histoire de ma flore vaginale, je vais te dire que j’ai toujours eu en horreur les serviettes, j’ai toujours trouvé ça dégueulasse de me sentir macérer dans mes menstrues pendant les sept longs jours que duraient mes règles avant la pilule, donc j’ai vite opté pour le tampon avec applicateur, même si ça n’avait pas que des avantages. En effet : il faut changer de tampon souvent, ne pas oublier d’en avoir plusieurs toujours sur soi (une journée de fac de 8h = au moins 3 tampons pour moi), du coup une consommation assez dingue d’environ une boîte par cycle, donc par mois, également relayées par les serviettes super + flux abondant spéciales nuit, qui sont aussi sexy que des couches… Sans oublier les désagréments physiques : une sensation de sécheresse très désagréable au niveau des muqueuses, le tampon mal mis qui gêne au moindre mouvement… Le tampon qui a trop absorbé, qui fuit dans la culotte, ou le tampon qui n’a pas assez absorbé et qui arrache tout sur son passage quand il faut l’enlever… Mention spéciale à la menace du Syndrome du Choc Toxique qui plane sur toutes les utilisatrices de tampons, et qui peut potentiellement être mortel, ainsi qu’à tous les tout-à-l’égout qui charriaient mes tampons usagés pour les larguer sans scrupule dans la mer. Joies.

Je réfléchissais donc depuis quelques temps, à ce système de protection qui ne me convenait pas du tout. J’en avais marre des pubs Always où les meufs puent de la chatte et ont le sang bleu, des tampons « ouverture en soleil » qui s’adapte au corps et tout le baratin. Avoir mes règles était une corvée, surtout que ça tombait toujours quand j’étais en déplacement. Beurk.

Et alors que je traînais sur internet pour commander mes lingettes écolo dont je te parlerai peut-être, si tu es sage, j’ai vu qu’ils vendaient des coupes menstruelles. Première réaction : « eurk ah dégueu sérieux ?! ». J’en avais déjà entendu parler sans plus, mais là je me suis posé des questions. Monsieur chéri est allé sur Wikipedia et a lu tout l’article, hyper concerné.

Pendant ce temps-là, je t’avoue, j’étais un peu dans le déni, il me lisait des passages à voix haute et je voulais qu’il se taise, tellement j’étais super énervée de la mort de me dire « OK, j’ai mes règles depuis presque dix ans maintenant, et ça fait dix ans que je tue la planète, mon corps et ma patience tous les mois, alors qu’apparemment une autre solution existe ! » J’étais dégoûtée.

Comme on dit, la colère doit céder la place à l’action. Après donc avoir visionné quelques vidéos, traîné infiniment sur le site Easycup et sur l’article de Poils & Capitons qui parle de ce dispositif, j’étais convaincue. Ni une, ni deux, j’ai fait un tour sur Amazon et j’ai commandé ma Mooncup, pour la modique somme de 25,90€ sans compter les frais de ports, et c’était dans la boîte. J’espérais la recevoir avant la fin de mes prochaines règles, qui allaient tomber une semaine plus tard, histoire d’essayer au plus vite.

J’avais hâte d’avoir mes règles.

Allô.

Y’a quelqu’un.

Et maintenant que ça fait deux fois que j’utilise une cup en lieu et place de tampons cracra et de serviettes dégueu, je peux te le dire : jamais plus de la vie je ne reviendrai en arrière, jamais jamais jamais. Mais pourquoi, me diras-tu ?

  1. 1.      Avoir ses règles, en fait, c’est pas sale.

Adieu la vue peu plaisante d’une serviette imbibée d’un sang qui ressemble plutôt à de la diarrhée, adieu le tampon effiloché qui emporte avec lui des morceaux d’endomètre (miam !), adieu l’odeur caractéristique de la meuf qui sent les règles même à travers son jean. (oui, j’ai testé pour toi aussi, c’est pas plaisant, tu te dis « merde, dans la pub Always ils ont raison ! Sauf qu’en fait, ce SONT les serviettes Always qui provoquent ce phénomène ultra glamour)

La Mooncup, une fois insérée dans le vagin, collecte le sang des règles, mais celui-ci n’entre jamais en contact avec l’air libre. La cup, collée aux parois intimes par l’effet de ventouse, est hermétique. Ainsi, une fois retirée, j’ai pu découvrir avec fascination que oui, le sang de mon utérus est en fait du vrai sang, rouge foncé, liquide, pas dégoûtant pour un sou. Figure-toi que ça fait du bien, de pas se dire qu’on expulse naturellement des substances qui puent et qui filent la nausée rien que d’y penser. Mon sang menstruel est beau, voilà. Et prout.

  1. 2.      Avoir ses règles, en fait, c’est pas chiant.

OK, c’est un peu handicapant pour les relations sexuelles, et encore. Mais ce qui était vraiment relou avec tampon ou serviette, c’était de devoir en changer souvent, au risque de puer encore plus ou de déclencher un SCT et mourir. Il fallait prévoir, tiens je pars tant d’heures, j’ai besoin de tant de tampons. Tiens, je vais avoir mes règles dans la journée, je suis obligée de mettre une serviette en prévision. Tiens, je suis dans le désert de Gobi, aucune femelle à l’horizon, puis-je me protéger avec du sable ?

Avoir une Mooncup, c’est la liberté. C’est la possibilité de prévoir : j’ai mes règles le vendredi matin très tôt ? je peux mettre ma Mooncup le jeudi soir avant d’aller me coucher, passer une nuit sereine, et la vider dans la douche, le matin, sans souci. Peinard. Je dois partir plusieurs jours ? je n’ai que deux objets à emporter avec moi : ma cup et (éventuellement) sa pochette. Permets-moi de te dire que c’est moins encombrant qu’une boîte de tampons et une de serviettes pour pallier aux fuites nocturnes. Je dois partir toute une journée à la fac ? je place ma Mooncup le matin avant de partir, et ne l’enlève que le soir, en rentrant. Je ne m’en occupe pas. Mieux : je l’oublie. Une cup peut être portée 12 heures consécutives en journée, et même un peu plus longtemps la nuit, sans risque de fuite.

  1. 3.      Avoir ses règles, en fait, c’est peu coûteux.

Oui, je suis une radine. Et j’ai compté pour toi, jeune radine que tu es aussi.

J’utilisais chaque mois 1 boîte de tampons de marque osef à 2,90€ la boîte et 1 boîte de serviette de marque lambda à 2,10€ la boîte. Coût total d’une période : 5€. Cela fait exactement 8 ans que j’ai mes règles, il y a 12 mois dans une année : j’ai dépensé plus de 400€ pour des protections hygiéniques. (480€ environ)

Ma Mooncup m’a coûté 30€ avec les frais de port, et je peux l’utiliser une bonne dizaine d’années. Ce qui me revient à 0,25€ la période. C’est donc 20 fois moins cher d’opter pour la Mooncup que de continuer à utiliser des protections périodiques traditionnelles. J’étais déjà convaincue avec ce seul argument, en fait.

  1. 4.      Avoir ses règles, en fait, c’est écolo.

Ah c’est sûr que vu tous les trésors d’ingénierie qu’il faut déployer pour détruire les serviettes et les tampons, sans compter ceux déversés dans la mer comme dit précédemment, ça peut sembler illusoire de se dire que c’est écologique.

Mais en choisissant la cup, j’ai choisi aussi de protéger mon environnement. L’objet, fait uniquement en silicone médical, pollue certes à la fabrication. Mais il ne pollue ensuite plus pendant 10 ans. OK, thanks, bye.

  1. 5.      Avoir ses règles, en fait, c’est tout simplement naturel.

J’ai eu, comme toutes les filles je crois, horreur de ça. Ca pue. C’est chiant. Ca coule entre mes jambes, ça me réveille la nuit quand mon tampon a fui et a décidé de tacher mes beaux draps blancs. C’est plein de grumeaux, c’est dégueulasse, bref : avoir ses règles mais bouh quoi !

Depuis que j’ai ma Mooncup, je vis tout ça très différemment. Je comprends mieux mon corps aussi, puisque je vois exactement ce qui en sort : non, ce n’est pas de la morve maronnasse. C’est du sang. C’est un processus naturel, je le vois, je lui dis au revoir en vidant ma cup et en la nettoyant avant de la réinsérer. Ca peut paraître tout à fait con et idiot, mais je me sens bien mieux depuis que j’ai cette réassurance-là. Je suis quelqu’un d’un peu bizarre.

La petite FAQ de la cup : les petits trucs qui gênent les filles en général.

  • Bouh, c’est sale.

FAUX. Que tu me dises « il faut se rentrer deux doigts dans le vagin pour la mettre et pour la sortir », oui. Que tu me dises « j’aurai du sang sur les doigts », oui peut-être. Que tu me dises, « c’est sale » : non. Le sang c’est propre, ça coule dans tes veines, c’est ce qui transmet l’oxygène à ton cerveau, ça n’a rien de sale. Il faut être un peu à l’aise avec son corps et ne pas être phobique du sang. Mais sinon, c’est tout ce qu’il y a de plus propre.

  • Et quand je suis au bureau ? Je fais ma petite popote dans le lavabo commun, c’est ça ?

FAUX. Techniquement, avec un flux normal, si tu fais 9h-17h, ta cup tu la mets avant, tu l’enlèves après. Personne ne saura même que tu as tes règles, pas de tampons mal caché au creux de ta main pour aller aux toilettes. Si ton flux est digne des chutes du Niagara sanglant, tu auras peut-être besoin de la vider dans la journée. Plusieurs choix s’offrent à toi : la rincer avec une petite bouteille d’eau, au dessus de la cuvette, dans la cabine, à l’abri des regards indiscret, ou alors l’essuyer avec du papier toilette et la remettre directement, ou même juste la vider et la réinsérer. (dans ce cas-là, tu prendras soin de la rincer et de la savonner une fois au chaud chez toi)

  • Ca va me faire mal, je vais la sentir tout le temps, c’est énorme !

Eh non, pas CTB. C’est pas plus large qu’un pénis masculin, et alors beaucoup moins large qu’une tête de bébé. Tout simplement. Faite en matière souple, la cup se plie pour l’insérer et se déplie naturellement dans le vagin, pour épouser les parois intimes et créer un effet de ventouse. Je ne l’ai jamais sentie depuis que je l’ai, et pourtant je suis une débutante. Je ne suis pas sportive mais je l’ai lu : c’est encore mieux que les tampons pour faire du sport, et pour les nageuses, le chlore de l’eau n’imbibe pas votre tampon et n’abîme pas votre flore vaginale. Youpi. Voici la petite vidéo qui m’a aidée à appréhender les différents pliages de la Mooncup :

Les avantages vraiment dingues de la Mooncup en quelques mots :

  • Economique : 20 fois moins cher qu’un choix de protection hygiénique « normal »
  • Hygiénique : un sang frais, une flore vaginale respectée (donc pas de sensation de sécheresse pendant les règles), aucun risque de SCT
  • Pratique : une seule protection pour toute la période, qui peut se mettre avant le début des règles, et discrète
  • Ecologique : un déchet tous les 10 ans, je crois que c’est un argument suffisant

Les petites infos à savoir sur la cup :

  • Il en existe en général deux tailles : A pour les femmes de + de 30 ans et/ou ayant accouché par voix basse, et B pour les autres, nullipares ou petites jeunettes. (donc moi j’ai pris taille B, si tu as bien suivi)
  • D’une contenance d’environ 13 mL pour la taille B, c’est amplement suffisant pour 12h de mise en place. (moi par exemple, en 12h, je remplis à peine la moitié : de quoi relativiser sur mes prétendues hémorragies…)
  • On peut même la garder un peu plus longtemps, certaines l’ont déjà eue dans le corps pendant 24h ! Eh oui : ça s’oublie tellement facilement…
  • Il est conseillé de la stériliser (5 min dans une casserole d’eau bouillante) entre chaque cycle.

Et pour totalement convaincre les bilingues d’entre toi, voici un clip très marrant mais il faut comprendre un peu l’anglais pour saisir toutes les blagues. (ce qui n’est pas mon cas, j’ai pas tout saisi hihihi) (rire greluche) (merci à Mélanie pour le partage de cette vidéo)

Plus d’infos sur la Mooncup :

www.easycup.fr
www.poilsetcapitons.fr
www.mooncup.com

Alors ? Convaincue ? Jamais de la vie, plutôt mourir ? Tout de suite maintenant ? Raconte-moi tout ! Et des bisous sur ta pleine lune.

crédit photo : © carhot

Publicités

77 commentaires

  1. Merci, ça fait du bien de lire un article sans tabou ni détours! J’ai partagé sur twitter! Avec notre projet @dansmaculotte on est dans la même démarche : pouvoir parler des règles sans tabou et proposer des protège-lingeries et une coupe menstruelle sains et originaux! D’ailleurs si vous avez envie de nous soutenir, on est en plein crowdfunding sur ulule pour pouvoir développer une coupe madeinfrance fr.ulule.com/dansmaculotte ! Enfin j’arrête là mais on a d’autres projets pour donner la parole à nos vagins et si ça peut t’intéresser Pauline avec Génération Cobaye, ça serait top! A bientôt

  2. Hello! Super article!
    J’avoue que je sature un peu des serviettes/tampons aussi, et j’envisage d’utiliser la mooncup.
    Par contre j’ai une petite interrogation (stupide mais bon) : si l’envie me vient de faire un poirier ou que sais-je, bref de me mettre la tête en bas, quid du sang dans la cup? Ca ne pose pas de problème qu’il « rentre » dans l’utérus?
    Merci!

    1. Pense à ton utérus et à ton vagin comme à un piège à guêpe, tu sais, celui où tu coupes le goulot d’une bouteille, le retourne dans le cul en plastique. La guêpe s’engouffre dans le goulot, et est incapable d’en ressortir. C’est pareil pour le sang dans le corps, qui ne remonte pas par le col utérin (qui est vraiment trèèèès petit, c’est une tête d’épingle hein). Même s’il le faisait, tu es en période de règles donc quoi qu’il arrive tout sera nettoyer en temps et en heure, c’est certain ;)
      Un an et demi après cet article, je suis toujours aussi enthousiaste : je n’ai pas touché un tampon ou une serviette depuis, et j’en suis très heureuse !

  3. Perso, j’ai été adepte de la mooncup jusqu’à mon deuxième bébé, donc pendant environ 4-5 ans. Et je l’adorais, j’essayais de convertir toutes mes amies.
    Mais après bb numéro 2, bizarrement, elle n’a plus marché. Ça fuyait, ça faisait mal :-(
    Je suis donc repassée – sans aucun plaisir – par la case tampon super + et servie été hygiénique lavable. Et il y a quelques semaines, j’ai découvert l’éponge! Version sans le truc vert qui gratte, bien sûr ;-)
    Et là, re-révolution: ça reste en place, ça fuit pas (bon, oui pour les premiers jours, il faut la rincer souvent…). Le seul handicap par rapport a la mooncup, c’est qu’il faut la rincer a chaque fois. Ça coûte dans les 10 euros pour une dizaine de cycles.

    Merci pour ton blog et toutes tes infos. Continue comme ça !

  4. J’ai reçu ma MELUNA aujourd’hui (c’est la marque que j’ai choisi) je la porte actuellement pour la premiere fois et j’en suis pour l’instant satisfaite!!! on verra dans qq heures!!!!!
    j’ai adoré ta façon de décrire ton experience, ca m’a fait rire et encore plus convaincue !!!
    merci merci pour ton enthousiasme !

  5. Je ne connaissais pas et tu viens de me donner envie d’essayer. D’un point de vu écolo surtout c’est cool et si ça enlève le côté dégeu des règles … Je veux bien essayer. Après j’ai glané des infos mais choisir sa marque c’est pas easy et j’ai pas envie de devoir en racheter une d’une autre marque parce que ça va pas …

    Je tiens à dire que j’aime ta façon d’écrire et tes opinions, et que je suis à fond avec toi <3

    1. Merci pour ton soutien !
      Pour la marque, malheureusement il faut en effet tester, ou alors avoir de la chance ! Perso j’ai pris une MoonCup et j’en suis satisfaite. Pour ma petite soeur qui est plus jeune et moins à l’aise, j’avais pris une DivaCup, qui est beaucoup plus souple et agréable à mettre. Je pensais en acheter une pour moi, quand les finances le permettraient, pour l’instant l’idée est en stand-by. Du coup si je devais t’en conseiller une ce serait plutôt la Divacup que celle dont je parle dans l’article. (qui est très bien, mais moins agréable pour une première utilisation, surtout si tu es un peu sceptique – moi j’étais convaincue à 100% et rien ne m’aurait fait changer d’avis !)

  6. Pour les gens qui se posent des questions sur la stérilisation, j’avoue qu’avec ma première cup ça me gavait donc certains cycles je n’étais pas très sérieuse… après mon accouchement j’ai changé de cup. J’ai toujours pas eu mon rdc mais avec la nouvelle (une MeLuna) j’ai pris le stérilisateur micro-ondables MeLuna. Plus pratique et… peut-être moins sujet à questions indiscrètes ;)

  7. Bonjour à tous,

    Juste pour témoigner par rapport au flux instinctif.
    Pour ma part, j’ai du mal à franchir le cap de la cup, d’un point de vue psychologique (rapport au corps, tout ça…). Et une amie m’a fait découvrir la vidéo sur le flux instinctif il y a moins d’un mois, vidéo que j’ai of course partagé avec les copines.
    On est plusieurs à avoir commencé le test et les résultats sont franchement très impressionnants ! Je vous y encourage vivement !

    Voili.
    Sinon, je viens de découvrir ton blog Pauline grâce à une amie… Super post « mon corps m’appartient », super tumblr, bravo et merci !!!
    May the force be with us !!

    Bien à vous tous et toutes,
    Pauline

  8. Mais mais…. je suis la seule à avoir systématiquement des fuites avec la mienne?
    Je ne sais pas pourquoi, pourtant j’ai pas l’impression de mal la mettre.. J’ai essayé de la faire tourner pour bien la placer, vérifier avec mon doigt que les parois soient bien plaqué sans problème mais rien à faire, si je ne mets pas de serviette en plus, je suis fichue… :(

    1. Je suis exactement dans le même problème que toi. J’ai mis 2 mois à dompter la cup, maintenant je n’ai plus jamais mal mais toujours des fuites donc serviette oblige et je ne sais pas à quoi c’est dû. Peut-être quand je la change, ça coule… Aucune idée.

      1. C’est frustrant de savoir que ça a « changé la vie » de certaines (presque toutes celles qui ont essayé) tandis que personnellement je suis repassée aux tampons à cause de ces problèmes de fuites! Mystère…

        1. Ces fuites peuvent êtres dues au fait que la cup est encore « pliée » à l’intérieur, j’avais le même problème au début, il faut la mettre à l’oblique en arrière (beaucoup plus facile) et bien vérifier en touchant la base de la cup que c’est rond et qu’il n’y a pas la pliure faite pour l’insérer.
          Voilà c’est ce qui causais mes fuites en tout cas ! Il y a d’autres raisons possibles j’avais trouvé un article là-dessus en cherchant sur Google ;)

  9. Perso, j’utilise une Ladycup, j’ai dû en essayer plusieurs pour trouver la marque qui me convenait et c’est bon. Tout bénef côté confort, odeurs et tout le reste.

    Par contre, dans mon enthousiasme, je suis allée en parler sur des forums, eh ben, WAHOU… Que des femmes entre 20 et 30 ans, qui avaient déjà des enfants pour certaines, puisse avoir ce genre de réactions/discours et se révèlent moins ouvertes que ma grand-mère de 92 ans, ça je l’avais pas vu venir…

  10. Salut ! J’ai commandé il y a peu ma FleurCup, et je vais la recevoir dans les prochains jours. J’ai franchis ce pas après avoir appris par quelles méthodes étaient fabriquées les protections périodiques que nous utilisons chaque mois (et par soucis économique-écologique). Nous absorbons ainsi une petite quantité de dioxine à chaque application. Ce perturbateur endocrinien franchit en toute quiétude notre muqueuse -interne ou externe-, s’accumule très bien dans nos tissus adipeux, et nous n’avons aucun moyen de nous en débarrasser. Enfin si, il en existe 2 : la liposuccion et l’allaitement (voyez un peu le cadeau…)

    Les autres composants des protections jetables sont par ailleurs soupçonnés de provoquer des problèmes de fertilité : ovaires polykystiques, endométrioses pour ne citer qu’eux. Les fabricants, en réaction aux études menées sur leurs produits, ont tenté de changer les méthodes de fabrication, pour les rendre plus sûrs. Les dioxines ont en effet diminuées, mais restent présentes.

    Chaque mois, quand tout va bien, nous saignons donc quelques jours.
    Je porte un implant contraceptif, qui fonctionne très bien. Je viens même, après 3 ans, d’en faire poser un tout neuf.

    Sauf que l’implant a des points positifs et négatifs : plus d’oubli de pilule, qui m’est interdite de toute façon du fait de mon background de migraineuse.
    Il m’est déjà arrivé plusieurs fois de saigner pendant un mois complet. Pas assez pour me fatiguer, mais cela m’obligeait à porter des protection pendant tout ce mois. Et je sais que cela peut-être amené à se reproduire.

    J’estime que nous sommes, du fait de notre mode de vie, suffisamment en contact avec les divers polluants. Je ne vois donc pas l’utilité de m’empoisonner en plus de l’intérieur.

    Je ne peux que te remercier pour la contribution que tu apportes avec ton article, je suis ravie de voir que l’information circule, et que de plus en plus de femmes se tournent vers les cups.

  11. Excellente présentation :-)
    Il y a d’autres marques plus grandes et confortables que la MoonCup UK, alors n’hésite pas à en tester d’autres, sans en avoir une collection complète, en avoir 2 est bien pratique :-)

    1. Bonjour, merci de ton commentaire !
      Je trouve la Mooncup très confortable et je n’ai pas besoin qu’elle soit plus grande. Par contre je vais sûrement en acheter une autre d’une autre marque, parce que j’ai l’impression que les trous en haut de la cup sont trop petits et se bouchent trop facilement, avec mon sang bizarre du stérilet ^^

  12. J’ai une Diva Cup…. Mais je n’y arrive pas! Je vais essayer de nouveau, je manque juste de patience (et de dextérité?)…. Merci de ton article, moi je veux être écolo… Suis aussi végétarienne, ainsi que Monsieur Mona (Mona = raccourci pour mon amour) LOL

    1. Je te conseille d’essayer quand tu es super détendue, sans pression (donc en fait idéalement quand tu n’es pas en période de règles), sous la douche par exemple, d’essayer plusieurs méthodes de pliage… (pour l’écologie tu fais déjà tellement en étant végétarienne ;))

  13. ben oui, c’est cool d’en parler paske moi j’aime bien quand elle enleve sa moon cup pour moi… et que c’est clair que elle n’ont plus elle reviendra jamais en arrière (d’ailleurs elle est accrochée avec mon blaireau (ah horreur un truc d’un animal !!! ben oui ! et je roule même en bagnole diesel ! et j’appuie même sur l’interrupteur de edf ! Bref vive la moon cup !

  14. salut, moi j’ai essayé il y a des années, mais une telle galere à enlever (assez douloureux, et plus de 10min…) jai fini par abandonner, pas assez douée ou pas la bonne cup… je ne sais pas
    Mais je viens de tomber sur ca, « le flux menstruel instinctif » http://www.youtube.com/watch?v=ICm99NQldXM qui semble assez interressant, et chez moi ca marche quand justement, je ne suis pas chez moi, pas bien etc, ca ne se libere que le matin dans la douche ou les toilettes… donc à « travailler » :) merci pour les articles, ils sont super droles :)

  15. Salut
    Alors moi j’ai testé aussi parce que j’en avais marre de me ruiner en serviettes. Je n’utilisais plus de tampons parce que s’est pas conseillé en cas d’endométriose.
    Et finalement les cups c’est pas mieux puisque le sang endométrial reste dans le corps un moment, comme avec les tampons. Je pense réessayer en ayant en tête de l’enlever toutes les 4 à 6 heures, en espérant ne plus avoir de crampes comme durant mes premiers essais qui m’avaient fait arrêté.

      1. Oui,
        Je pensais avoir trouvé là une solution plus écolo et moins couteuse mais, pour l’instant ça reste peu probant, vu que je ne réagit pas très bien aux cups (contractions utérines). Je pense réessayer dans un contexte moins compliqué (vacances) Par contre la contre-indication est comme je le disais la stagnation du sang au niveau utérin et du col. On conseille généralement de ne pas laisser la cup en place potentiellement rempli plus de 4 à 6 heures lorsqu’on souffre de ce type de pathologie sous peine de l’aggraver. a quel point c’est favorisant, je ne sais pas. pas mesure de précautions, je pense qu’il vaut mieux la vider assez régulièrement.

  16. J’avais déjà glané quelques infos ça et là sur la Mooncup mais c’est en lisant ton article que je me suis décidée sur Amazon dans la foulée. ;)

  17. je vais (tenter) de répondre pour le post-accouchement… le souci infectieux, effectivement, avec une cup bien stérilisée, il est minime (même si il existe, mine de rien, car le col est encore un peu ouvert)… mais après une grossesse et une naissance, le périnée est beaucoup moins performant, je pense qu’il aurait un peu de mal à être suffisamment tonique pour retenir une cup…

  18. Hey ! Merci à toi, grâce à ton super article j’ai testé la cup !!! Miracle ! J’étais réticente surtout à l’idée de l’enlever, mais après 2 ou 3 essais, on chope le coup de main !
    Quel bonheur de ne pas avoir à compter dans combien de temps il faudra passer au toilettes, quel bonheur de ne pas avoir à mettre de couches la nuit, quel bonheur de pouvoir dormir ailleurs que chez soi pendant ses règles pour ne pas être mal à l’aise, quel bonheur de faire moins de déchets, quel bonheur de pouvoir faire des choses imprévues pendant ses règles !…
    Bref, une révolution !!! Merci :)

  19. Franchement … j’adore ton article et je me laisserais probablement tenter !
    Pas encore l’occasion de tester (j’attends mon rdc depuis 19 mois …) mais dès que ça reprend je tente !

        1. Ah bon ? Bah écoute, je n’ai jamais rien lu sur le sujet, il faut que je me renseigne puisque justement je voudrais me faire poser un DIU cuivre… Je vais fouiller internet tiens ;)

        2. Je viens de faire un tour sur internet, il paraît que sur certaines boîtes de cups il y a une contre-indication avec le DIU, mais Martin Winckler dit qu’il n’y a pas de problème.
          L’idée générale, c’est qu’il ne faut pas tirer sur la cup mais la pincer pour supprimer l’effet ventouse (sinon en effet il y a un risque de faire bouger le stérilet), mais sur ma boîte à moi c’est de toute manière ce qui est conseillé, et pour avoir tester, tirer sans pincer est très douloureux déjà sans stérilet donc je pense qu’en prenant bien soin de supprimer l’effet ventouse, il ne doit pas y avoir de problème. Nombre de femmes n’étaient pas au courant de cette « contre-indication » et utilisent DIU + cup depuis des années sans souci !

  20. Je viens de lire cet article. Je crois que je vais me laisser tenter et essayer….
    Tu parles pas des relations intimes… Peux tu avec ta coupe ?

    1. Coucou !
      Pour les relations sexuelles, malheureusement c’est comme un tampon, il faut l’enlever avant une pénétration, et comme moi j’ai tendance à oublier la cup totalement, ça donne lieu à des trucs assez cocasses ^^
      Par contre pour tout le reste, les préliminaires et autres caresses, c’est beaucoup plus confortable, pas de fil disgracieux, d’odeur inconfortable, on peut laisser aller son imagination ;)

      1. Merci !
        Je pense que je vais essayer… Après faut juste être sûre de choisir le bon modèle !
        T’en as une ou 2 cups ?

        Ps : je viens de découvrir ton blog et ta page fb
        … J’adore ! Continue !

        1. Je n’en ai qu’une, je suis tellement conquise que je n’ai pas eu besoin d’aller voir ailleurs ;)
          Lance-toi sur la route de la libération de la femme ! :P merci de me lire ;)

  21. Génial ton article ! Si je n’étais pas déjà convaincue et adepte depuis 2 ans maintenant j’aurais filé en acheter une dans la foulée !! Cela dit je vais le conseiller à toutes mes copines… déjà 2 de converties et 2 autres que je sens mûres pour passer le cap de la liberté !!

      1. Je peux te demander ce que tu as pris? Est-ce les LadyCup? Purée… Heureusement que tu explique pour les tailles!!! Je suis ravie de découvrir ton blog!!!!

        1. J’ai pris une Mooncup parce que j’avais lu plein d’avis sur elle et que les vidéos de l’article sont faites par Mooncup. « L’avantage » de la Fleurcup c’est que c’est la seule marque qui fabrique en France, par exemple le livret d’explications de la Mooncup est en anglais. Je sais que certaines marques sont plus souples que d’autres au niveau du silicone, mais je n’ai entendu que des retours positifs sur la Fleurcup aussi ;)
          Merci de me lire <3

          1. Je tiens à dire que j’ai une Mooncup depuis quelques mois, et j’ai la notice d’explications en français ! Peut-être parce que je l’ai acheté dans un magasin en France. Je crois que pas mal de Biocoop la vendent, c’est sans doute plus cher que sur Amazon mais il n’y a pas de frais de port donc au final ça doit être kif-kif.
            Au fait je suis nouvelle sur ce blog mais j’aime beaucoup !

          2. Oui ma notice est en anglais car je l’ai achetée directement sur amazon à la boutique Mooncup UK ;) ça ne me pose pas de problème, je lis l’anglais.
            Merci pour ta précision !

  22. Convaincue depuis plus de 4 ans ! Comme toi dès la première utilisation, j’ai dit : « serviettes et tampons, plus JA-MAIS !!!! » Jusqu’à mon accouchement il y a trois mois : seules sont autorisées les grosses puis moins grosses serviettes pendant les semaines qui suivent, même après une césarienne. Personnellement, j’ai un doute, je ne vois pas bien en quoi une cup bien stérilisée poserait problème après une césarienne. L’argument « Le col est ouvert, et il y aurait un risque plus grand d’infection » ne me convainc pas… Pour en discuter, encore aurait-il fallu que je trouve des soignants qui ne me regardaient pas comme une hippie complètement perchée quand je leur ai demandé si je pouvais utiliser une cup (lorsqu’ils savaient ce que c’était) !

  23. A priori, j’étais pas vraiment pour mais ton article me donne envie de l’essayer ! Je ne savais pas qu’on pouvait la garder aussi longtemps sur soi et c’est vrai que c’est un sacré avantage ! Par contre, pourrais-tu m’en dire plus sur l’entretien quotidien pendant les règles? Que faut-il normalement faire entre deux insertions (la laver au savon, ou la rincer est-il vraiment suffisant?) et avec quel genre de savon?
    Merci :)

    1. Coucou ! Merci de m’avoir lue !
      Pour répondre à ta question, moi je fais comme suit :
      – stérilisation dans une casserole d’eau bouillante avant chaque cycle
      – quand je la vide, je la rince à l’eau chaude, éventuellement avec un savon type savon de Marseille, en veillant bien à ce qu’il n’y ait pas de résidu de savon avant de la remettre.
      Cela dit, on peut aussi la rincer à l’eau froide, ou même ne pas la rincer du tout si on n’a pas d’eau sous la main par exemple, si on procède à un nettoyage comme expliqué précédemment plus tard. L’important est de ne pas boucher les petits trous situés tout en haut de la coupe et qui permettent par pincement de supprimer l’effet ventouse pour retirer la coupe.
      Je suis contente si je t’ai fait changer d’avis, tout simplement parce que moi ça a révolutionné ma vie, je ne pourrais plus revenir en arrière, c’est une libération pour moi !
      N’hésite pas à me poser d’autres questions si tu en as envie. Bises !

      1. Merci de ta réponse :) C’est clair qu’on sent que tu es convaincue ^^ Je pense que je vais pas tarder à aller commander sur Amazon (mais je vais d’abord voir si je n’en trouve pas en magasins)
        Merci et bisous !

          1. Hey, je reviens faire un ptit tour pour te dire que j’en ai acheté une il y’a 2-3 mois et je suis ra-vie :D Plus aucune fuite, pas d’odeur, pas besoin de me trimballer avec mon stock de serviette ou de tampon… Bref, j’suis vraiment contente ! La seule chose que je lui reproche c’est quand je dois la steriliser 5 mn dans l’eau bouillante, j’ai tjs un coloc qui vient fouiner et me demander ce que je fais -_-‘ et disons que tt le monde ne comprend pas encore que ça n’a rien de sale même si c’est réutilisable (d’un côté, c’est ce que je croyais aussi avant de lire ton article ^^) alors j’aime pas trop devoir leur expliquer ça ^^

            Par contre j’en ai déjà parler à qques copines, elles trouvent le concept super pratique mais ne sont pas encore prête à sauter le pas manifestement ^^

          2. Je suis contente si tu es convaincue ! :D
            Pour la stérilisation, je t’avoue que je suis en train de me demander comment je ferais si je devais l’utiliser chez mes beaux-parents par exemple… je me vois trop pas le faire avec mon BP qui me zyeute du coin de l’oeil… :P

          3. Donc j’ai juste envie de te dire un énorme MERCI pour m’avoir fait découvrir ce petit objet \o/

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s