En tête-à-tête avec moi-même

Je viens de me mettre à fredonner du -M-, là.

Aujourd’hui, j’étais toute seule. Comme souvent en fait, depuis que Monsieur Chéri travaille assidûment pour pouvoir continuer à m’entretenir. Je suis une femme exigeante, n’oubliez-pas, qui le harcèle pour acheter un calendrier de l’avent Ciaté. Et même si je suis toute seule assez souvent depuis octobre, je ne sais pas trop comment on fait pour être seul et apprécier. Je n’ai jamais choisi la solitude. Alors je me suis souvent cachée derrière un « Je suis une solitaire, moi », le fait est que c’était un pieux mensonge, qui me permettait de mieux faire face aux regards des gens qui remarquent combien tu es seule tout le temps, combien peu tu as d’amis, combien peu les gens se demandent où tu es, si tu vas bien, quand tu reviens, lorsque tu es absente.

La solitude, donc, ça s’apprivoise. Il y a de cela trois mois, si vous m’aviez dit que Monsieur Chéri, cet être fabuleux et quasiment irréel de perfection — non, je n’en rajoute absolument pas — partirait deux semaines sur quatre à Paris en me laissant le lit pour moi toute seule, j’aurais ri. Puis pleuré. Puis déprimé toute ma vie, avant de vous dire, « impossible, je n’y survivrais pas ». Petit problème de sentiment d’abandon, par ici. Et en fait il faut bien s’habituer. La vie continue. J’apprends tout doucement qu’on peut s’aimer et être loin, et ne pas se voir ni se toucher pendant cinq jours. Oh, c’est long cinq jours… Pour tout vous dire, depuis octobre que j’y suis confrontée régulièrement, c’est le premier jour que je passe entièrement seule, sans aller faire coucou à unetelle, ou sans me réfugier chez mes parents. J’aurais pu y retourner d’ailleurs, mais je sais pas. Je sentais que j’étais prête, à tenter l’expérience.

Mais qu’est-ce qu’elle raconte, celle-là ? L’expérience de quoi ? C’est si terrible d’être toute seule une journée ? Boudiou, la geignarde.

Beh oui c’est terrible, quand tu fais comme moi et que tu attends que le temps passe sans l’occuper. Regarder épisode sur épisode d’Angel, c’est bien mais c’est pas la panacée non plus, et ça laisse bien trop le loisir de perdre le fil de l’action pour s’enterrer dans des pensées moisies et pas réconfortantes du tout. (le moisi c’est rarement réconfortant)

Mais aujourd’hui j’ai décidé que c’en était assez.

J’ai passé la matinée à faire ma liste de Noël, d’ailleurs si ça vous intéresse je vous la communique, y’a du travail. Après mon rendez-vous dans l’après-midi, j’avais été assez maligne pour prendre un livre dans mon sac, et j’ai décidé que j’allais faire un truc qui m’avait toujours fait rêver : aller boire un thé, avec une pâtisserie, au chaud dans un café, tout en bouquinant. Je trouve le concept super romantique, sans trop savoir pourquoi. Le thé était trop chaud, je me suis brûlé la langue trois fois, le muffin était délicieux, moelleux et aérien. Le bouquin était délicieusement frivole et futile (Vengeance en Prada, pour celles et ceux que ça intéresse), j’étais bien. Genre wow quoi, je faisais un truc pour moi, qui me faisait plaisir, en prenant mon temps ? Je suis restée quasiment une heure et demi là-bas, installée confortablement dans ma bulle — il faisait si bon dans ce café que j’ai même fini en débardeur, un plaisir rare fin novembre… Bonheur.

Pour ne pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai décidé d’aller à pieds jusqu’à la gare pour me prendre des sushis au passage pour mon repas de ce soir. Cuisiner, seule, avec toute la nourriture dans les cartons du déménagement ? Très peu pour moi. Alors sushis, thé, et quelques épisodes d’Angel, quelques pages du livre, et un sommeil tranquille avec le chat en guise de doudou. (là pour le coup, rien ni personne ne remplacera jamais Monsieur Chéri niveau potentiel doudou-esque, mais encore une fois, il faut s’adapter…)

Je me suis sentie pleine de vie, j’avais envie de parler à tout le monde, je lançais des sourires tout azimuts… belle expérience.

A renouveler, le plus vite possible ! En plus, très bientôt, le fameux café aux muffins délicieux sera à cinq minutes à pieds de mon nouveau chez-moi, quelle bonne raison aurais-je de m’en priver ?

Encore quelques petits pas à faire et je saurais enfin être en tête-à-tête avec moi-même, sans déprimer, et en appréciant ces moments rien que pour moi. On apprend à se connaître, ça fait du bien. Ca vous fait du bien, à vous ? Vous faites quoi quand vous êtes tout·e seul·e ?

Publicités

7 commentaires

  1. Désolée pour le précédent commentaire, il y a un petit bug on dirait… Je disais donc: Avant j’habitais seule (avec ma petite dizaine d’animaux qd même…) donc la solitude c’était un peu ma coloc, et à trop la cotoyer on ne l’apprécie plus vraiment… Mais maintenant j’habite avec mon cheri depuis bientot 1 an et c’est l’inverse: on est quasiment TOUT LE TEMPS ensemble. Alors je dis OUI, là, la solitude (à dose raisonnable) est vitale. Vitale pour éviter l’implosion, vitale pour éviter qu’à trop s’aimer on finisse par mal s’aimer. Quand l’un de nous 2 doit s’absenter pour une raison X ou Y, ces qlq heures de séparation font qu’on est encore + contents de se retrouver. Et de mon côté j’en profite pour envoyer des mails à plein de gens, pour chercher sur internet ou ailleurs des idées de futures sorties, pour ecouter de la musique a fond (de préférence des trucs dont on a bien honte, évidemment), cuisiner, aller faire des grandes balades avec le chien ou encore… fabriquer des peluches, oui, j’adore ça :)

  2. je vis seule depuis juin 2008 et je suis en pré-retraite depuis fin juillet mais il y a un mouvement perpétuel autour mais j’aime bien après avoir fait ce que je devais faire dans la maison me retrouver,en tailleur sur mon lit avec un thé l’ordi suivre une séance guidée de méditation reprendre un bouquin que j’ai lu il y a longtemps mais qui se rappelle a moi a cause de nouvelle lecture et puis j’enfile jean et basket et je vais marcher une heure la ou je vis en banlieue il y a des parcs je ne suis pas loin de paris et j’aime l’automne ses couleurs flamboyantes j’aime tout simplement la vie les gens pour ce qu’ils sont je n’attend rien donc je ne peux que être agréablement surprise et je le suis souvent ….passez une bonne soirée et n’oublier pas que vous êtes importante pour quelqu’un je vous embrasse fort
    viviane

  3. Un salon de thé en solo! Exactement le genre de petits plaisirs que je regrette du temps où j’étais étudiante sans enfant… Sinon, ya aussi le ciné en fin de matinée ou fin de soirée, pour voir un film d’auteur ou un gros blockbuster! ;) en tous cas, ça se cultive ces petits bonheurs!!

  4. la solitude un moment de privilégies si ce n’est pas constant et imposé par la vie
    je travaille dans un milieu bruyant avec beaucoup de monde, suis maman de 3 enfants…..et des que je peux me trouver un moment à moi , je profite pour me ressourcer un peu comme toi , un peu comme tout le monde quoi , c’est essentiel , comme dit la chanson , c’est une question d’équilibre !!!

  5. Je pense, j’écris, je lis (en ce moment, je retourne à de vieilles amours (fanfiction.net), je me perds dans Tumblr, j’appelle quelqu’un pour raconter des conneries, je t’envoie des sms avec de la merde dedans, je réfléchis à ce que je peux faire pour être mieux dans ma petite peaupeau. Ou je mets de la musique honteuse et je bouge mon boule.

    A samedi, jeune patate.

  6. Ah, quand je suis toute seule… Soit je travaille (étudiante en bio, dernière année!), soit j’erre sur la toile en quête d’idées quelconques que je n’ai souvent pas le temps de réaliser (=P) , soit je lis, je dessine ou écrit… Mais j’ai souvent hâte de revoir mon chéri ^^ Ou alors j’attends impatiemment qu’un de mes chats rentre des ses escapades pour un câlin quand je suis chez mes parents (j’en ai 5 mais seulement 2 sont câlins, parfois 3 =P). Sinon, l’hiver, le cocooning assise devant le poele, à regarder les flammes avec Enya dans le fond et un bon livre à mes côté! Et quand j’ai envie d’être seule, une petite promenade nature, juste 15-20 minutes à me couper du reste pour me retrouver et regarder la beauté qui m’entoure. Alors oui, parfois j’aime bien être seule parce que je fais des choses pour moi mais les moments à deux, cela me manque bien vite quand même!
    Bonnes retrouvailles avec ton chéri ;-)

    PS: et oui, aussi, soit Buffy ou Angel =D

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s