Tolérer ou accepter ?

Attention : ce billet est hautement inflammable, et ma réflexion est peut-être un peu périlleuse. Au lieu de vous livrer des clefs et de vous proposer un contenu abouti, dont je suis sûre et avec une position campée, je vais ici réfléchir quasiment en même temps que j’écris… donc encore une fois, venez partager avec moi ce que vous pensez du sujet !

Séparateur

Tolérer vient du latin tolerare et veut dire, à la base : « accepter ce qui, d’ordinaire, n’est pas acceptable ». Ayant une maman professeur de langues anciennes, j’ai eu très tôt en tête cette étymologie un peu particulière qui me fait un peu buter sur le concept de la tolérance.

Un peu comme le concept de la modération (un prochain article aura pour objet cette Sainte Modération), il me chatouille le cerveau depuis un moment. Soyons clairs : je ne suis pas tolérante.

Je n’accepte pas ce qui, d’ordinaire,  ne m’est pas acceptable.

Je ne tolère pas les juifs, les arabes, les noirs, les homosexuels, les blonds, les roux, les francs-maçons et les américains. Je ne les tolère pas car en premier lieu, je ne les trouve pas « inacceptables ». Vous voyez ce qui me fait tiquer ? Pour moi cette tolérance à tout va, appliquée aux êtres humains, est très dangereuse car elle implique que le tolérant est un grand seigneur qui daigne, à la rigueur, de bien vouloir laisser un tout petit peu d’espace (mais pas trop quand même) à ces étranges étrangers que la société rejette, que le tolérant n’accepte pas mais comme il est grand et éclairé, allez, va donc ! Arabe, Juif, Noir ou Homo ! Respire un peu du même air que moi, et n’oublie pas de remercier ma grandeur d’âme !

Je trouve qu’être tolérant, c’est un petit peu être très condescendant envers les gens qu’on tolère.

Même l’écrire me choque ! Tolérer un acte : OK, pourquoi pas. Et encore, ce n’est pas parce que j’essaye de ne pas juger une personne violente par exemple, que je tolère sa violence. Mais tolérer quelqu’un ? « Ohlala, ça me coûte un peu mais bon, puisque tu es là… »

En quoi est-ce que c’est humain et bon, tout ça ?

Personnellement, je ne me sens donc pas tolérante. Soit je n’accepte pas, et je le dis : je refuse, ça me choque, ça me gêne, ça m’écoeure, c’est en désaccord avec mes valeurs. Soit j’accepte entièrement, totalement, parce que je n’y vois aucun problème. J’ai conscience d’avoir énormément de privilèges à mon actif : je suis blanche, cis, et je viens d’une classe aisée. J’ai beaucoup de chance en fait. Mes lectures, mon militantisme sur Internet, me fait peu à prendre réaliser que ces privilèges, je dois bien m’en servir à un moment donné, c’est ce qu’on a toujours tendance à faire, et j’essaye de faire en sorte de ne pas opprimer encore plus ceux qui le sont déjà avec mon comportement.

Pour le coup, je trouve que « tolérer » les non-blancs, non-cis, non-aisés (par exemple, vu que ce sont des oppressions auxquelles je ne connais rien, les autres me parlent plus) ce serait les oppresser. Ce serait leur dire : nous sommes différents, j’ai plus d’importance que vous, mais allez, je vous laisse un peu de place quand même parce qu’avec mes privilèges, je peux me permettre d’être sympa. En vrai, ce que je pense, c’est que si nous sommes différents (parce que chaque être humain est différent et que nous avons une identité), je ne suis pas plus importante que quiconque, et j’accepte les gens que je rencontre pour ce qu’ils sont, dans leur entièreté, sans les diminuer.

Séparateur

Je reprends ici la citation que j’ai intégrée dans la dernière newsletter et que j’ai trouvé d’une justesse folle, elle résume assez mon propos d’aujourd’hui :

La tolérance ne devrait être qu’un état transitoire. Elle doit mener au respect. Tolérer c’est offenser. (Goethe)

Alors ? Ca évoque quoi, ce que je vous dis là ? Prenez soin de vous !

Séparateur

Ressources :

  • Web : Tolérer ne rime pas avec accepter, un article de La Libre belge sur la tolérance (et non l’acceptation !) des homosexuels au Pays-Bas (balayons devant notre propre porte, chez nous ils ne sont pas acceptés mais encore moins tolérés alors bon… il y en a du chemin à faire…)
  • Web : Le Whitesplainning, cette condescendance particulière, un billet de Ms. Dreydful qui met en lumière un aspect très ambigu de la tolérance et de tout ce qu’elle a de condescendant
Publicités

3 commentaires

  1. J’utilisais « tolérer » mais c’est vrai qu’il a toujours ce petit côté prétentieux. « respecter » dans l’utilisation que l’on en fait de nos jours (avec le fameux « respect ! ») me semble un mot teinté d’admiration. et « accepter » c’est comme tu dis « n’y voir aucun problème ».
    Il me manque un mot personnellement… comment dis-t-on quand on ne comprend pas comment c’est possible, on ne le conçoit pas pour nous même, parce que tout simplement on ne l’a pas vécu, mais que tout ça ne nous gène pas ?

  2. Même si étymologiquement, tolérance et tolérer c’est kif-kif, dans le langage courant, on distingue bien le fait d’être tolérant et de tolérer. Il y a un sens de plus dans la tolérance, qui est la reconnaissance et l’acceptation de la différence.
    Après, c’est aussi reconnaître qu’il y peut y avoir un effort à faire à aller vers autrui, car les différences culturelles ne sont pas toujours faciles. Ce n’est condescendant que si on ne comprend pas que l’autre aussi doit nous tolérer, que ça ne va pas de soi pour lui.

  3. bonjour , un vrai régal ce que je viens de lire , tu évoques à mon sens « le vivre ensemble » , sans hypocrisie , le plus naturellement possible , mais les mots changent (ou évoluent tout dépend ou l’on se situe) dans l’esprit des gens.. A qui la faute ? vivant dans une ville qui compte énormément de communautés différentes , ou il règne une vie associative intense , je peux le constater souvent , les gens ne se rendent pas tjr compte de leur « tolérance » vis à vis de l’autre, et pourtant ils revendiquent pratiquement tous la même chose , la reconnaissance de leur « identité » ,drôle de paradoxe. merci encore , et bonne continuation.

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s