Concours : allaitement et connerie

Bonjour à tous ! Aujourd’hui tombent les résultats d’un concours qui s’est déroulé à l’insu de tous, mais qui, au vu des productions fulgurantes des participants, a mobilisé les troupes. Je parle bien sûr du concours de l’article le plus con et le plus porteur de désinformation de la semaine ! Comment ça, vous ne voyez pas de quoi je parle ?

Ca, ça doit être parce que je n’ai pas encore officiellement un blog de maman extrémiste… mais n’oubliez pas que je suis extrémiste quand même, et surtout extrémiste de la vérité. Il y a deux jours, je tombe, sur Instagram, sur cette photo :

gisele bundchen

« Que ferais-je sans ma merveilleuse équipe après 15h de vol et 3h de sommeil ? #multitache #préparation « 

J’y vois une top model renommée, préparée par une équipe, un bébé dans les bras. Je me dis « putain les cheveux de sirène qu’elle a, je suis si jalouse », et puis je passe à autre chose. Ah tiens, au passage je remarque que ledit bébé doit être en train de téter au vu de la position de sa tête et du décolleté qu’on voit à peine, mais franchement ça ne m’accapare plus que ça. LES CHEVEUX  DE GISELE QUOI. En effet, Gisele Bündchen est en train d’allaiter sa fille d’un an. Big deal vous me direz.

Ben apparemment oui, big deal ! En secret, les rédactions de Closer et de Neuf mois ont décidé de mettre en place le concours de l’article le plus fallacieux sur le sujet, alors avant de vous donner les résultats, spécialement choisis par moi-même, un petit florilège de ce qui a pu être dit : mettez vos ceintures, ça va secouer. On commence avec Closer.

Une photo qui fait polémique, à l’heure où la petite fille devrait être aux petits pots.

Haaaaan… me dites pas qu’elle est allaitée toujours en exclusif à cette âge ?

Attendez ne me dites pas que tous les bébés de un an qui sont au biberon ne sont qu’AU biberon ? Ah pardon ça, ça ne vous viendrait pas à l’idée ? Ah méouiiii, que dis-je, le sein c’est toujours tout seul, on n’introduit jamais de solides, mais par contre le biberon ben au vu que c’est déjà chimique on peut y aller pour donner des petits pots chimiques eux aussi. Finalement ça semble cohérent. Autant pour moi.

A première vue, rien de grave.

Mais attendez parce qu’en fait il se passe un truc DE-GUEU-LASSE.

Oui sauf que quand on connait l’âge du bébé, on a des frissons dans le dos. Vivian a plus d’un an !

Oh. My. God. Attendez attendez. Vous voulez dire qu’elle a déjà un-quatre-vingtième de sa vie et qu’elle est toujours allaitée ?

Mais elle est déjà adulte la gamine, elle a passé son bac et tout, stop maintenant, arrêtez le délire Gisele voyons ! C’est indécent ! Oui parce que c’est clairement ce que sous-entendent ces « frissons dans le dos ». Ca veut dire que c’est dégueulasse, obscène, vais-je le dire ? Mais oui ! Incestueux pourquoi pas ? C’est que qui sort un peu à chaque fois qu’on parle d’allaitement long, donc allons-y franco… Mais Closer s’explique sur le pourquoi du comment c’est dégueulasse :

Surtout lorsque l’on sait que le sevrage d’un bébé se fait vers 6 mois.

Hmmm. C’est donc ça… L’auteur de cet article est donc un·e ignorant·e de la question ! Je récapépète pour les deux du fond qui bavardent : l’allaitement d’un bébé devrait être exclusif jusqu’à ses 6 mois. A 6 mois, on commence la diversification alimentaire, le bébé allaité ne prend donc plus uniquement le sein, et l’allaitement lui peut continuer au moins 2 ans (recommandations de l’OMS), et plus si affinités. Closer nous dit aussi :

(les médecins recommandent d’allaiter 180 jours)

Alors ben non en fait. « Les médecins », c’est qui d’ailleurs ? Parce que l’Organisation Mondiale de la Santé (je sais pas vous mais je trouve que ça fait assez sérieux moi, chépa qui c’est ces branques mais leur blaze en jette un max) recommande un allaitement exclusif de 6 mois. Jamais de la vie ils disent « stop c’est fini, remballez tout » dès le 7ème mois commencé.

En parlant d’affinités. Berk.

En ce qui concerne la libido, pas sûr que Tom Brady le mari de Gisele ait des envies très coquines lorsqu’il assiste à ce genre de scène.

Mais encore heureux bande de sagouins ! Je pense que Tom Brady est assez grand pour faire la différence entre le sein qui allaite et le sein sexuel, encore que je vais tout vous avouer : en vrai je m’en carre l’oignon de ce que pense Tom Brady, parce que là on parle de Gisele Bündchen et de son choix, sa vie, son corps, sa relation avec son bébé, et absolument pas de son mari, ni de son avis, parce qu’en vrai rien à battre. *féminazi mode activé* Pourquoi, POURQUOI, doit-on parler de ce type, ça veut dire quoi ? Qu’il est forcément malheureux, pauvre choubidou, parce que sa femme allaite ? Personne pour se dire qu’il est sûrement tout à fait OK, qu’il trouve ça super chouette, et que ça le dérange pas le moins du monde ?

Attention on finit en beauté :

Attention Gisele, la date de péremption est passée de 6 mois déjà !

Mais allez bien correctement crever la bouche ouverte… So much pour l’objectification du corps de la femme — oui, comparer une partie de son corps (ici, ses seins) à un produit qui peut se périmer, c’est super sexiste, c’est dégradant, et c’est dégueulasse. 0 pointé, Closer.

Vous pourriez croire que Neuf mois va relever le niveau, après tout ces bonnes gens sont spécialisées dans le journalisme de la grossesse et, on pourrait croire, au moins un minimum, de l’allaitement. Enfin je sais pas, c’est comme le Port Salut, c’est marqué dessus. Eh ben voyez par vous-même.

Polémique au pays des stars (eh oui faut croire que certaines adorent se faire remarquer !).  » Coiffez-moi, manucurez-moi pendant que j’allaite bébé », c’est la nouvelle devise du top brésilien, Gisèle Bündchen militante de l’allaitement…

La pauvre Gisele n’a même pas le droit d’avoir un compte Instagram t’sais, c’est interdit parce que ça veut directement dire qu’elle adore se faire remarquer. Bon et sinon, cette devise, on en parle ? Parce que désolée mais ça, c’est pas une devise. C’est à peine une phrase qu’elle pourrait sortir à une personne de son équipe justement, parce qu’une devise c’est ça :

Une devise est une phrase courte ou une expression symbolique décrivant les motivations ou les intentions d’un individu, d’un groupe social, d’une organisation ou d’une institution, qu’il a choisi pour suggérer un idéal, comme règle de conduite ou pour rappeler un passé glorieux. (Wikipédia)

Voilà voilà. Pas bien de mal utiliser la langue française, Neuf mois.

Alors l’auteure (je mets un e parce qu’apparemment c’est une nana) a l’air de trouver absolument révoltant que Gisele Bündchen soit fatiguée. Elle a pas le droit, surtout pas après 15h de vol et 3h de sommeil, parce qu’elle n’est pas fatiguée uniquement par son bébé. Mauvaise mère. En effet, l’auteure écrit :

Eh Gisele, tu veux bien me laisser ta place ? Moi j’ai même pas trois heures de dodo depuis une éternité… Mais pas à cause des podiums, parce que je m’occupe de bébé… Même la nuit !

Wow mais get your shit together, sérieusement. Pourquoi se mettre sur la même échelle de fatigue (déjà le concept est ridicule hein) qu’une personne dont on ne connaît rien, dont on ne voit qu’une photo instagram et quelques images dans un défilé ? Faut pas s’énerver hein, c’est pas parce que Gisele Bündchen ne s’occupe pas de son bébé 24h/24 (ce que je lui souhaite boudiou…) qu’elle ne mérite pas d’être fatiguée. Que dis-je, de se plaindre. Chacun sa route, chacun son chemin, babe.

Et pis il semblerait que façon la top model soit une menteuse, parce qu’elle n’a aucun cerne.

Je vous laisse méditer sur la profondeur de réflexion de cet article maintenant. Vous avez 10 secondes parce qu’il ne vous en faudra pas plus.

Mais son vrai crime à la star, c’est ça : (vous vous en doutez bien)

Parce qu’elle veut garder le plus longtemps possible ce lien qui l’unit à sa fille et quand on sait que le sevrage d’un bébé se fait à partir de 6 mois, elle, a décidé de continuer à allaiter sa fille à 1 an passé.

M-mais. Mais c’est pas possible ?

C’était un critère pour pouvoir participer au concours, c’est ça ? Y’avait une case à remplir, obligatoire, « Raconter une connerie sur l’allaitement, la plus grosse possible, et la faire passer pour une vérité générale ». Bravo, check ! Challenge accepted !

C’est quoi votre credo, Neuf mois ? « Nous c’est la grossesse, après on s’en fout donc on dit de la merde sans rien vérifier, clin d’oeil clin d’oeil » ? C’est hallucinant ces inepties, faut se reprendre là !

Bon et pour info les deux articles mentionnent Kourtney Kardashian (qui allaite aussi son bébé d’un an) et puis ça s’arrête là.

Donc en fait ma seule question est :

QUEL EST L’INTÉRÊT DE CETTE INFORMATION ?

Je vous laisse maintenant réfléchir à cette petite histoire :

Un jour, quelqu’un vint voir Socrate et lui dit :
– Ecoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s’est conduit.
– Arrête ! Interrompit l’homme sage. As-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
– Trois tamis ? dit l’autre, empli d’étonnement.
– Oui, mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu a as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est de celui de la Vérité. As-tu contrôlé si ce que tu as à me dire est vrai ?
– Non; je l’ai entendu raconter, et …
– Bien, bien. Mais assurément, tu l’as fait passer à travers le deuxième tamis. C’est celui de la Bonté. Ce que tu veux me dire, si ce n’est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque chose de bon ?
Hésitant, l’autre répondit : non, ce n’est pas quelque chose de bon, au contraire …
– Hum, dit le Sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s’il est utile de me raconter ce que tu as à me dire …
– Utile ? Pas précisément.
– Eh bien, dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l’oublier…

Bonne journée.

PS- je remets quand même la palme d’or du concours de l’article le plus con et le plus porteur de désinformation sur un sujet donné à Neuf mois parce qu’ils ne peuvent même pas se cacher derrière l’argument « magazine à sensations » et qu’ils ont un devoir de vérité, au vu du public qu’ils visent.

Edit : suite à un coup de gueule de Working Mama, l’article de Neuf mois a été totalement refondu. J’appelle ça du retournage de veste, moi.

Publicités

26 commentaires

  1. Bon là, autant te dire Pauline, à un moment donné il faut arrêter aussi de lire les conneries de de Closer. J’en ai lus quelqu’un, je ne les ai pas payé dieu merci, et voir de tel ineptie.. ça me rend malade.

    Alors comme ça me fait du mal de lire des vomissements pareil, j’arrête. Parce que de toute façon, à moins de leurs carrer une balle dans la tête, ces gens continueront toujours à raconter de la merde.

    Il faut arrêter de se faire du mal des fois. Et s’il faut arrêter de lire des âneries ou arrêter de regarder la télé pour ça.. et bien il faut le faire.

    Moi j’ai décidé d’arrêter de me faire du mal. J’ai des valeurs, je les gardes, et ce qu’écrivent des pseudo journalistes .. je m’en branle. Parce qu’après tout, ça reste des êtres humains, et ils ne sont pas plus important que toi et moi.

    1. Oui enfin si moi je ne lis pas la presse (parce que je ne la lis pas, à moins qu’on me demande de le faire, comme ça a été le cas pour ce billet), d’autres le font, et c’est pas pour rien que les médias ont un fort pouvoir sur l’opinion publique. Si les médias dont la presse écrite et net, arrêtaient de dire constamment de la merde partout tout le temps, peut-être que les gens auraient moins de préjugés, ou seraient plus conscients de certaines choses. Donc je ne me fais pas sciemment du mal, seulement faut que les choses bougent, et elles ne bougent pas si on ne les dénonce pas.

  2. J’adore la petite histoire de la fin. Et même si je ne partage pas les opinions de l’OMS sur la durée de l’allaitement, je pense surtout que chacunE a le choix sur la durée de cet allaitement, c’est une décision que doivent prendre avant tout la mère, le bébé, et éventuellement le papa. Je vois pas ce que Closer ou autres magazines ont avoir avec une décision pareille, ca me défrise de lire des choses pareilles !

    Je viens seulement de te découvrir, jeune idiote, mais tes articles me plaisent !

    1. L’OMS n’a pas d’ « opinion » sur la durée de l’allaitement, plutôt une observation rigoureuse. Mais là où je te rejoins c’est qu’en effet chaque femme devrait avoir le CHOIX éclairé de cette décision, et ne pas subir de pression de l’extérieur.

      1. Les affirmations de l’OMS, comme celles de n’importe quel comité scientifique, peuvent être discutées et ne représentent pas la vérité absolue. Par ailleurs, l’indépendance idéologique et scientifique de l’OMS peut être mise en doute lorsqu’on se rappelle, par exemple, qu’en septembre 2005, elle établissait le bilan définitif de la catastrophe de Tchernobyl à une cinquantaine de morts.
        Les recommandations en faveur de l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, comme le rappelle Elisabeth Badinter, sont tout à fait louables dans les pays en voie de développement où la qualité de l’eau est insuffisante pour préparer des biberons avec du lait en poudre ; elles font d’ailleurs suite à un scandale sanitaire dans les années 80 en Afrique, où on avait refilé, dans un but « humanitaire », du lait en poudre aux mamans, qui avaient empoisonné nombre de bébés à cause de la flotte non potable avec lesquels ils étaient préparés … En Europe, nous avons la chance de ne pas avoir ce problème, la chance d’avoir le choix.
        Sauf que si on parle de choix, justement, et de ne « pas subir de pression de l’extérieur », hé bien crois-en mon expérience toute récente de maman : si dans les années 60 ou 70 on décourageait systématiquement les femmes de donner le sein afin de leur refiler du lait en poudre, aujourd’hui, la pression est très clairement dans l’autre sens (tu allaiteras, ma fille, même si ça te dégoûte, même si ça te fait mal, même si tu as envie de retourner bosser au moins la journée car c’est ça, être une bonne mère), et elle n’est pas plus acceptable.
        Enfin, la caution « santé » de l’allaitement au sein, en opposition au vilain lait maternisé plein de produits chimiques, ne tient pas vraiment la route, à mon sens … Notre lait maternel est lui aussi bourré de pesticides, métaux lourds, et autre joyeusetés que nous ingérons à longueur de temps, à moins de vivre dans un endroit éloigné de toute circulation automobile, de manger exclusivement les légumes de son jardin, de boire de l’eau d’une source captée en haute altitude, et enfin de ne pas vivre dans une région contaminée par les diverses retombées radioactives que nous avons connues ces trente dernières années. Autant dire que même (et surtout ?) au fin fond de la Mongolie septentrionale, ce n’est pas possible.
        Voilà, vive le libre choix, et stop à la dictature naturaliste de la bonne mère qui doit se consacrer corps et âme à son enfant … car peu de femmes s’en sentent capables, et on nous culpabilise déjà suffisamment comme ça !

  3. Alors les articles sont cons, c’est vrai, et portent un jugement sur un choix personnel qui ne les regarde aucunement, avec des arguments normatifs de merde …
    Par contre, j’étais militante pour l’allaitement exclusif et longue durée AVANT d’avoir un enfant, et j’ai bien changé d’avis ensuite, en faisant ma propre expérience. L’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois recommandé par l’OMS, pardon, mais ça ne va pas forcément dans le sens des femmes. Ca signifie ne pas reprendre ton travail, car impossible d’allaiter en exclu et à la demande si tu bosses ; alors oui, on pourrait aussi militer pour un congé mater d’un an comme dans les pays scandinaves, mais toutes les femmes n’ont pas forcément envie de rester un an à la maison avec bébé, à vivre au rythme des tétées (ça aussi, je le fantasmais beaucoup, avant de réaliser que ma fille ne suffisait pas entièrement à mon bonheur et que j’avais besoin du monde des adultes, aussi).
    Quand on en a vraiment envie et qu’on peut se le permettre professionnellement et financièrement, super, je ne porte aucun jugement.
    Mais ces injonctions de l’OMS, répétées jusqu’à l’écoeurement même sur les pots de lait maternisé en poudre, sont très culpabilisantes pour les mères qui ont arrêté d’allaiter rapidement comme moi (parce que j’en avais marre, parce que j’avais les seins massacrés qui pissaient le sang, parce que chaque tétée durait 45 mn et était espacée de la suivante de … 45 mn, hé oui, l’allaitement ce n’est pas forcément l’image d’Epinal que la Leche Ligue nous promet), ou pour celles qui, et c’est leur droit, bordel, n’ont PAS envie d’allaiter et considèrent (les folles) que leur corps leur appartient et qu’elles l’ont loué suffisamment longtemps à leur progéniture (neuf mois de grossesse, c’est déjà long). Le lait maternisé, c’est peut-être un business, mais c’est aussi un soulagement pour beaucoup de femmes. Et ça ne rend pas les bébés moins beaux ou plus bêtes. Ni même plus vulnérables (la mienne n’est jamais malade, merci).
    La vraie liberté, c’est d’avoir le choix, entièrement, sans culpabilisation, et je trouve que ces derniers temps, il est de bon ton de survaloriser l’allaitement au sein et de demander des comptes à celles qui ont fait le choix du biberon. Chacune fait ce qu’elle veut de ses seins, et il vaut mieux donner un biberon avec beaucoup d’amour que de donner le sein en se retenant de hurler.

  4. J’adore ! C’est tellement malheureux qu’on dénigre à ce point l’allaitement long… C’est mon rêve de pouvoir faire ça quand j’aurai des enfants. Surtout ce torchon Neuf Mois… Vu son nom, j’imagine que c’est un magazine de grossesse, ils devraient avoir honte de proférer des âneries pareilles !
    Merci pour cet article défouloir :)

  5. Merci ça fait TELLEMENT plaisir de lire ce genre d’articles! OH MON DIEU!! Merci jeune idiote. C’est exactement le genre de choses que je me dis toutes seules moi dans mon fort intérieur, je grommelle entre mes dents. C’est grave d’écrire des conneries comme ça quand on sait que ça va être lu par des milliers de personnes, le concept de responsabilité ils n’ont pas l’air de connaître!

  6. MERCI pour cet excellent billet, encore une fois. Et merci pour la petit piqûre de rappel socratienne qui peut servir tous les jours ^^

  7. Hahaha !!! Je suis scandalisée à la lecture de leurs « réflexions » et morte de rire par ton coup de gueule encore bien juste et malheureusement encore tellement ridicule pour beaucoup.
    Dur dur de s’intéresser aux choses naturelles et de les défendre sans passer pour un naïf ou un gros hippie attardé, que ce soit l’allaitement, le végétarisme, (voire même le crudivorisme, la médecine « naturelle », et moult autres, bref !)
    Continue de nous faire rire en enrager. Merci Pauline.

  8. non mais surtout que quelqu’un s’inquiète aussi charitablement de la libido du mari de Gisele Bündchen j’ai bien ri. On parle d’un top modèle planétaire de lingerie Victoria’s Secret, elle est tellement belle qu’elle est sortie avec « Jack de Titanic » mais son mec doit avoir des problèmes de libido. Non mais vraiment. La fille qui a écrit ça doit être, je sais pas, au moins Heidi Klum pour se permettre de dire ça.Ou très jalouse.

  9. Je vois que ces articles en ont consterné plus d’un-e, et y a de quoi !
    Comme tu dis de Closer ça m’étonne même pas, mais Neuf mois… ils devraient être à un autre niveau, ils sont spécialisés, ils ont une responsabilité MERDE.
    J’espère qu’ils vont se faire spammer la g***le par un tas de mécontent-e-s.

  10. Pauline: tu es géniale!
    Oui, voilà.. Ça c’est dit!
    Et j’aime bcp ton histoire « socratienne », je crois que je vais m’en resservir sans aucune modération!!!

  11. Aaaaaaah je pleure de rire. J’aime bien quand tu t’énerves. C’est énorme!!!
    J’étais énervée à la lecture de ces deux articles et le tien sage mais enflammé m’a donné du baume au cœur.
    Allez je te kiffe!!

  12. Etre « journaliste », c’est parler mal de choses qu’on ne connaît pas, c’est ça ?

    Par ailleurs je profite du thème de cet article pour partager une expression que j’ai vue tout à l’heure et qui me met en joie : « nichonner son doudou ». Voilà ! laissez donc les femmes qui le désirent nichonner leur doudou en paix, et retournez à votre nourriture industrielle, messieurs-dames les donneur.euse.s de leçons !
    (PS : c’est dur d’écrire en français féministe quand on n’a pas l’habitude)
    ;)

  13. Elle a de la chance de pouvoir continuer à allaiter en travaillant. C’est tout ce que je retiens. Et en plus ça fait de plus gros seins, ils devraient être contents au lieu de râler.

    1. PS : « La petite fille devrait être aux petits pot » à un an ». Ils sont expert nutrition infantile chez Closer?
      Je te laisse, ma fille essaie de téter à travers mon pull… elle n’a que 4 mois! ouf!!! ;-)

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s