Mon cher Rémi

Rémi, je dois te dire que je suis déçue. Mais c’est pas ta faute hein, j’aurais peut-être pas dû avoir autant d’espoir. Vois-tu, j’ai un peu râlé, très vite fait, sur mon Tumblr, à propos de ta dernière vidéo. J’ai été tellement bien accueillie par tes fans (je t’en parle après, ne t’en fais pas) que mes fans à moi — oui, là, j’avoue je me la pète — ont tenu à me tenir au courant de la suite des événements. Alors j’ai tout suivi d’un oeil un peu sceptique. Je t’ai lu dire que j’étais une prude, et j’ai doucement ri. Si tu savais…

Et puis soudain, une lueur d’espoir ! On m’envoie un lien vers LCI, en me disant, « Il s’excuse ! Bof, j’y crois pas trop… ». Ni une ni deux, je fonce ! Tu parles ! Qu’on n’y croie pas trop, pourquoi pas, mais des excuses c’est déjà ça, non ? Alors je tombe sur ça, et de fil en aiguille, j’arrive .

Eh ben putain, je comprends qu’on n’y croie pas, hein. Pas une seconde même. J’aurais été moins dégoûtée si on m’avait juste dit que tu prenais la parole. Cela dit j’aurais été tout aussi en colère.

Et je suis en colère, Rémi, parce que tu as des responsabilités. Tu es connu, tu es célèbre, des milliers de personnes savent qui tu es, regardent tes vidéos et s’exclament en choeur, « wah trop cool le mec ! » Des vieux qui regrettent de pas avoir eu l’audace de faire comme toi, des jeunes qui se demandent si un jour ils auront les couilles, des gens qui ont ton âge aussi. Moi-même, il fut un temps, je te regardais faire du karting sur l’autoroute et je me disais que t’étais bien barré, dans le bon sens. Et puis je t’ai perdu de vue, préférant donner les miennes à des YouTubeurs plus jeunes, puis délaissant YouTube. (tu t’en fous de ce que je dis là, hein, je m’égare)

Sur ce site, ils disent que tu es le plus grand YouTubeur français par nombre de vues. Ca en fait, des gens ! Je sais pas si tu te rends compte que du coup, ce que tu dis, ce que tu fais, a un impact. Permets-moi de rire jaune quand je lis ceci :

Je trouve que cette polémique est étonnante et qu’elle va très loin. Je me suis fait traiter de « sombre connard » quand même.

Figure-toi que moi, petite blogueuse de rien du tout, à 0 vue sur YouTube et à peine 1,000 likes sur Facebook, je me suis fait traiter d’ « ordure de sac à foutre », de « sale pute », un mec trop cool m’a ordonné de « venir sucer [sa] queue » et un autre m’a intimé de « retourner dans mon monastère ». C’est quand même bizarre, que je me sois faite insulter comme ça, parce que j’ai osé donner mon avis — j’estime avoir été courtoise hein, d’ailleurs. A aucun moment, moi, je ne t’ai insulté. Et pourtant voilà ce qui m’est tombé sur le coin de la gueule. Donc c’est bien que ce que tu fais a un impact. Tu touches les gens, tu leur parles, et ce qui me fait vraiment flipper peut-être dans tout ça, c’est que tu leur parles d’un truc d’une telle manière qui leur donne envie de venir m’insulter de sac à foutre quand j’écris que je suis pas d’accord. Tu vois le lien ou pas ?

C’est exactement ce que je voulais dire, en écrivant que ta vidéo participe à et renforce la culture du viol. (d’ailleurs, si tu sais pas ce que c’est, tu peux aller lire là, je te jure que ça te fera du bien)

Dans le cas présent, la culture du viol, c’est ça : c’est mimer des actes sexuels par trompe-l’oeil sur des femmes, c’est leur jeter ton regard plein de suffisance au visage quand elles se retournent sur toi, j’imagine un peu surprises quand même, et c’est leur demander l’autorisation d’utiliser les images. Tu sais pourquoi elles ont dit oui ? Tu as la certitude que c’était un oui franc et 100% éclairé ? La culture du viol c’est quand des femmes ne savent même pas qu’elles y baignent — je te signale que certaines femmes en France considèrent qu’elles sont à égalité avec les hommes dans notre société, la belle blague —, quand elles n’oseront pas forcément refuser d’apparaître dans ta vidéo de peur d’avoir l’air chiante, ou même PRUDE, tiens (puisque être prude c’est mal. Mais être une salope c’est mal aussi. Merde, comment on fait ?), c’est quand elles ne sauront peut-être même pas pourquoi elles se sentent mal à l’aise.

C’est quand tu publies une vidéo mimant des actes sexuels sans consentement — pour info, si le consentement est demandé après coup, ça compte pas hein — et que tu ne penses pas une seule seconde à ce que ça peut faire remonter dans la tête des millions de femmes en France (et je compte pas celles qui te regardent depuis ailleurs) qui ont subi le harcèlement de rue, une agression sexuelle ou un viol. Quand je disais dans mon article que ça me faisait penser aux blagues crades des mecs de quatrième, c’est pas parce que c’est potache et bon enfant, c’est parce que moi, quand on m’a fait exactement la même blague en quatrième, je me suis sentie crade, humiliée, et je suis allée chialer dans les toilettes. J’ai longtemps cru que c’était ma faute et que j’avais pas d’humour.

Et puis je suis devenue féministe.

Je te jure qu’avec moi on rigole bien. Je sais rire de tout — sauf des oppressions. Et je te jure qu’on peut faire de l’humour sans oppresser personne. Je suis pas humoriste mais je le fais tous les jours, demande à mon entourage : on se marre comme pas possible.

Malheureusement ta vidéo n’est pas potache. Elle est sexiste. Et tes excuses n’en sont pas.

Non je t’assure.

Non, dire pendant 60 lignes « oh, ça va, c’est pas si grave, d’ailleurs c’est bon hein je me suis fait traiter de sombre connard, c’est pas très gentil quand même », glisser ni vu ni connu un petit « mais je m’excuse quand même, allez, lol bisous a+ », et enchaîner à nouveau avec ta vidéo tendancieuse qui traîne dans tes placards, ça marche pas. Ah, pendant que j’y suis, Nabilla qui montre son cul, je m’en tape. C’est un peu moche d’essayer de détourner l’attention. Et ça s’appelle du slutshaming. Et je te préviens : que tu la postes demain, dans trois mois, dans cinq ans, ta vidéo tendancieuse que t’oses pas poster là parce que aïe bobo, ce sera pareil.

Je te tomberais dessus pareil.

Je serais dégoûtée pareil.

J’aurais envie de vomir pareil.

Alors toutes les féministes ne sont pas choquées, peut-être. On doit pas connaître les mêmes féministes mais le truc bien avec l’humanité c’est qu’on est tous différents. Alors dans ce cas, sache que tous les hommes n’ont pas trouvé ça drôle. C’est quand même bizarre parce qu’on m’a dit que si j’avais pas rigolé, c’était parce que j’étais une fille. Les filles n’ont pas d’humour ;)))) Eh, puisqu’il te faut des validations à tout prix : même mon mec (et c’est un homme, promis juré) trouve ta vidéo sexiste, et tes excuses nulles. Ca te suffit ou il en faut d’autres ?

Tu seras ravi de savoir aussi qu’en plus d’être féministe, je suis non-violente (c’est peut-être pour ça que je t’insulte pas… je te jure pourtant ça démange), végétarienne (t’as vu, moi aussi j’aime les animaux !), je donne à la Croix-Rouge, et je milite activement pour que vivre sur cette planète soit plus facile pour tout le monde. Oui, même les petits orphelins d’Afrique qui semblent soudain si importants pour tout le monde dès qu’on pointe le sexisme du doigt quelque part. (par contre le reste du temps, pas sûr) Je sais faire plusieurs choses à la fois. Je sais m’indigner pour plusieurs ignominies en même temps. Ah c’est fatiguant, c’est sûr… mais qui va le faire, sinon ? On a besoin des multitâches comme moi, et Dieu merci il y en a ! parce que sinon c’est pas demain la veille que quelque chose bougera. Toujours est-il que moi, avec mes petits moyens de nana sans revenus, sans notoriété particulière, sans moyens à déployer, je fais ce que je peux. Et j’ose croire qu’à mon niveau, je fais quand même changer les choses.

Je pense qu’avec ta notoriété et tes moyens, tu peux aussi faire changer les choses. D’ailleurs avec cette vidéo, tu l’as fait ! C’était la première fois que je me faisais insulter d’ordure de sac à foutre, quel rafraîchissement !

Tu sais, des YouTubeurs engagés et égalitaristes, il y en a plein. Certains ont même des testicules : regarde TomSka. OK il est anglais, mais je pense pas que le sexisme doive rester une valeur chère à la France. A l’heure où le Ministère du Droit des Femmes est menacé par le remaniement (je ne sais pas ce qu’il en sera quand le billet sera publié), à l’heure où toutes les femmes de mon entourage ont subi plusieurs agressions sexuelles, j’aimerais vraiment que la parole du peuple s’élève contre le sexisme. J’aimerais qu’un mec comme toi, avec tous les gens qui te suivent et sur qui tu as une influence, ne choisisse pas la facilité. Faire rire en faisant semblant d’enculer des flics, c’est facile, Rémi. C’est facile. Parfois le facile est dangereux, et je t’assure que dans le cas de ta vidéo, ça l’était.

Sur Internet il y a des vidéos bien pire. Est-ce que ça veut dire que du coup, c’est pas grave ? Sur l’échelle du 1 à 10 du pire, tu peux aller jusqu’à 8 parce que de toute façon y’a pire ? C’est comme ça que tu donnes de la valeur à ton travail et à ton image ? J’aurais pensé qu’un artiste qui aime ce qu’il fait ne veut pas faire « moins pire » que la masse, mais qu’il voudrait donner le meilleur de lui-même.

J’espère que cette vidéo n’était pas le reflet du meilleur de toi-même, Rémi.

Oh et puis merde, voilà que je recommence avec mon espoir ridicule. Mais en fait c’est cet espoir qui me fait tenir, parce que des mecs qui simulent des actes sexuels dans la rue il y en a plein. Ils te regardent dans les yeux et font mine de se branler. Ou alors ils le font vraiment. Enfin non pas à toi, petit veinard. Toujours est-il que je te jure : c’est pas drôle.

Ca doit être pour ça que j’ai pas rigolé.

Parce qu’au fond ça fait trop mal. Ce serait pas ta faute si tu étais le seul mec au monde à ne pas connaître le sexisme, le patriarcat, et l’objectification sexuelle permanente que subissent toutes les femmes. Mais tu me dirais ça que je penserais que tu es de mauvaise foi. Donc oui, Rémi Gaillard, tu es responsable ! C’est de ta faute, si je me suis fait traiter de sale pute, et si un mec lambda devant son PC a décidé que je méritais qu’il m’ordonne de sucer sa queue. C’est de ta faute. Tu participes à la culture du viol.

Et c’est comme ça.

Ressaisis-toi, Rémi, je te promets qu’on n’est pas obligé de rester sexiste toute sa vie. Regarde, moi je m’en suis sortie ! Le monde s’en portera mieux.

Oh pardon, c’est « mange ma bite ». Mais j’ai eu un suce ma queue aussi ;))))

Publicités

78 commentaires

  1. Dommage d’avoir été censuré et d’avoir vu mon commentaire supprimé.
    Tout ça parce que je n’étais pas d’accord avec votre opinion. Je suis resté pourtant très respectueux…

    Comme quoi, Rémi n’a semble-t’il pas tort lorsqu’il parle de « monopôle de la pensée » de la part des féministes. C’est dommage…

    Bonne continuation.

    1. Petite rectification, mon commentaire est apparu. Il semblerait que mon pc ait fait des siennes.
      Désolé pour le dérangement.

  2. Autant je n’étais pas d’accord avec ton billet « jamais safe dans la rue », autant là chapeau. Et en lisant les commentaires, je vois que tu as… 18 ans (?). Je dis waow.. Ça excuse beaucoup de nos divergences je pense, j’aurais bien voulu avoir ta maturité à 18 ans! J’ai commencé ces combats un peu plus tard et j’ai fait du chemin depuis, donc partie comme tu es tu iras loin, continue :)

    1. 19 ans ;)
      J’ai moi-même évolué quant à la question de « Jamais safe dans la rue » et le changement de trottoir, par contre mon jeune âge n’excuse rien et nos divergences subsisteront peut-être avec le temps hein… ;)
      Merci en tout cas !

      1. Oui c’est sûr mais disons qu’il y avait des choses pour lesquelles je trouvais que tu manquais un peu de maturité, en pensant que tu avais la trentaine, donc si tu as 19 ans c’est plus logique, on n’a pas le même vécu à 19 ans qu’à 30 :p

    2. Bonjour,

      je ne suis pas du même avis que vous. Il est vrai que la vidéo est moins drôle que ses autres vidéos. Voire pour certaines personnes, la vidéo n’est pas drôle du tout. Mais le phénomène prend une ampleur trop importante. On parle de culture du viol… Le viol, à ce que je sache d’après les lois françaises : « Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. Le viol et les autres agressions sexuelles sont constitués lorsqu’ils ont été imposés à la victime ».
      Les filles ont données leur consentement à cette vidéo. Pourquoi chercher automatiquement des excuses en disant qu’elles ont donnés leur accord pour ne pas paraître prude ou sans humour ? Les filles qui auraient refusées ne seraient pas passé sur la vidéo et personne à part elles et le staff de Rémi Gaillard aurait été au courant. Point, ça se serai arrêté là. Les filles présentent sur la vidéo n’ont-elles pas le droit de penser comme bon leur semble ? Les féministes n’ont pas forcément la vérité sur tout point de vue.

      Concernant le insultes que vous avez subies… Que voulez-vous, certaines personnes ne sont pas encore assez mature pour parler simplement… Après je peux comprendre que certains se semble choqué par le fait de parler de culture du viol (moi le premier, c’est une réaction abusive je trouve : il y a tant d’autres choses à combattre et qui sont du domaine du viol ! Plutôt qu’une vidéo à caractère humoristique), cependant celà ne les excuse pas sur le fait d’insulter ! Après, est-ce que Mme Pulvar n’aurait-elle pas du respect correct aussi ? La première chose qu’on m’a apprit lorsque j’étais gamin c’était le respect… Et une femme qui présente le journal et qui se permet d’insulter à tout va à la télé devant des millions de téléspéctateurs… Je dis que c’est moyen.

      Lorsqu’il dit que sur internet il y a des vidéos bien pires, il a raison. Et pas que sur internet, mais j’y reviendrai rapidement. Combien de filles se font filmées (sans même qu’elles le sachent et qu’on ne leur demande l’autorisation !!!) et passent sur internet !? J’ai pas de nombre exact mais c’est un peu comme youtube… Beaucoup de nouvelles vidéos par jours. Quand je parle de vidéo, je parle de vidéo à caractère plus intime. Dans ces vidéos, en plus, il n’y a pas que des personnes majeures… Concernant la télévision il faut reconnaitre que certaines publicités et beaucoup de clip vidéo sont devenus obscènes. Tant qu’à se battre, autant se battre plutôt contre les personnes filmé et passé sur internet complètement nus à leur insu… Enfin c’est mon avis. Après tout chacun son avis mais pour moi c’est logique d’essayer de régler un problème bien plus grave plutôt que d’aller embêter des filles qui n’ont pas demandé une telle polémiques lorsqu’elles ont donné leur accord. Après tout, par respect pour elles il serait mieux de les laisser faire ce qu’elles veulent. Parce que si elles n’étaient pas d’accord, il y a longtemps qu’elles auraient donnée leur avis et la vidéo aurait été retirée.

      Alors concernant le « slutshaming »… il ne détourne pas la conversation. Il pointe du doigt un fait sur lequel il serait plus logique de porter son attention. Mais à priori les français aiment bien les émissions débiles ou tout le monde montre son cul et se trémoussent. Ça fait pas jaser du tout, au contraire personne ne dit rien. Bref je m’égare.

      Après j’ai pu lire des commentaires de féministes sur internet qui sont relativement choquants. Je me permets de vous en citer quelques uns…
      – « S’il assumait il se serait mis nu » (sous-entendu pour faire sa vidéo… qui dans ce cas là aurait été 100% illégale. Mais ça n’est pas la pire, j’y vais crescendo).
      – « C’est certes transgressif mais pas dans le sens impertinent qu’il a d’habitude. Pourquoi ne pas aller biffler des tétraplégiques aussi, piquer la nourriture des vieux en maison de retraite, casser les jeux des gamins au parc.
      De la transgression mettant en scène des rapports de domination on peut en imaginer plein. »
      Biffler des tétraplégiques… quand je vois ça comme phrase… je me dis c’est complètement inhumain et je ne vois pas le rapport avec la vidéo de Rémi… Je vois juste là une personne extrémiste qui n’est pas bien dans sa tête…

      Pour ma part, j’arrêterai mon commentaire là mais je trouve que ça va loin cette histoire. C’est une vidéo qui est à but humoristique (même si vous ne la voyez pas de cet oeil). Et qui plus est les filles ont données leur consentement et ne sont pas venu se plaindre depuis le début de vos plaintes. Alors, par respect pour ces femmes (et elles doivent en avoir marre d’entendre parler de cette histoire), arrêtez de vous croire à leur place et laissez leur penser comme elles le souhaite. Chacun est libre de penser comme il veut en France et sur la vidéo ce n’est pas vous…

      Comme vous avez pu le remarquer je n’ai pas, moi non plus, été vulgaire et je n’ai pas eus l’envie de l’être ;)
      Bonne continuation.

      1. Bonjour,

        Je vous invite à relire attentivement le message original (ainsi que beaucoup d’autres sur le web à ce sujet) car il apparaît manifeste que vous en avez malheureusement mal compris la teneur.

        En effet, votre discours et vos arguments sont exactement les même que ceux mis en avant par les défenseurs de cette vidéo (dont Remi Gaillard lui-même) or il se trouve que cette « jeune idiote » les démonte déjà très gentiment et intelligemment dans son texte. Comprenez par là qu’elle a DEJA répondu à vos arguments et DEJA démontré qu’ils étaient malavisés. Venir les répéter au lieu d’apporter de nouveaux éléments ne les rendra pas plus pertinents et prouve donc que vous avez mal compris le texte et les raisons de ce tollé autour de la vidéo de Remi.

        Afin d’essayer, à mon tour, de clarifier les choses permettez-moi de rebondir pas-à-pas sur votre intervention, cela vous apparaîtra peut-être ainsi plus évident.

        Pour commencer, vous reconnaissez que cette vidéo est « moins drôle » (sic) voire « pas drôle du tout pour certaines personnes » (sic). C’est un bon début. Vous devriez donc accepter facilement que « certaines personnes » réagissent en exprimant leur mécontentement ?
        A priori c’est le cas, toutefois pour vous ça « prend une ampleur trop importante » et la suite de votre texte indique clairement que vous estimez que les plaignant(e)s exagèrent.

        Vous réfutez ainsi l’affiliation à une « culture du viol » et donnez fort à propos une définition juridique de la chose. « [le viol] constitue une agression sexuelle. Est considéré comme viol toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise. Le viol et les autres agressions sexuelles sont constitués lorsqu’ils ont été imposés à la victime ». (sic)
        A ce titre, vous avez raison : il n’y a pas eu viol. Pour autant, le fait est que ces femmes ont été soumises à une simulation d’acte sexuel non-consenti. Voilà pourquoi on parle de « culture du viol » : mimer un acte dans lequel la femme en est réduite à un objet sexuel contre son consentement est bel et bien une démarche dominatrice et dégradante. Et, oui, pour certains cela ne fait que renforcer l’idée que les femmes ne sont que ça : des objets sexuels que l’on peut prendre quand on en a envie. Comprenez-vous mieux pourquoi on parle de « culture du viol » ?

        Vous affirmez qu’elles étaient « consentantes », arguant du fait qu’elles auraient accepté que la vidéo soit publiée, sauf que vous confondez allègrement deux choses très différentes : en l’état elles n’avaient jamais consenti à se retrouver filmées dans une posture dégradante : il s’agit bien d’une action faite contre leur volonté. Leur demander après coup si elles acceptent d’être publiées n’atténue pas le geste initial : le mal est déjà fait !
        Quant à savoir pourquoi elles ont accepté d’être publiées malgré cela on vous l’a déjà expliqué : si on vous dit sur le coup « allez, c’est cool puis c’est Rémi Gaillard, c’est marrant, dis oui ! » dans ces conditions il est difficile de refuser sans passer pour une « coincée » ou quelqu’un qui manque d’humour. Du reste elles n’ont probablement pas bien eu le temps de bien réfléchir aux conséquences avant de donner leur accord. A votre avis, pour celles dont on voit le visage quelles sont ces conséquences potentielles au quotidien auprès de leurs amis, de la famille, ou pire : de parfaits inconnus qui la reconnaissent dans la rue ? Un indice : la « jeune idiote » vous a mis quelques extraits des commentaires reçus…

        C’est pour cela qu’on parle de « consentement éclairé » dans certains textes juridiques, de même qu’on reconnaît depuis longtemps l’influence de mécanismes psychosociaux dans la manipulation de la prise de décision. Pour en savoir plus je vous invite à lire quelques ouvrages de marketing ou bien « le petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens ». Mais commencez déjà par vous demander si vous n’avez jamais pris vous-même de décision sous l’influence d’un tiers (des amis, un commercial, etc.) que vous avez regretté ensuite en vous rendant compte que fondamentalement vous n’aviez pas envie de faire cela mais que sur le coup et sous la pression vous n’avez pas bien réfléchi ?
        Et là, à votre avis, pensez-vous qu’elle sont toutes ravies de figurer sur cette vidéo et d’avoir été les sujettes de ces simulations sexuelles ?
        D’après vous, oui, si j’en crois votre texte : vous interpellez la rédactrice de ce blog en affirmant « alors, par respect pour ces femmes (et elles doivent en avoir marre d’entendre parler de cette histoire), arrêtez de vous croire à leur place et laissez leur penser comme elles le souhaite. Chacun est libre de penser comme il veut en France et sur la vidéo ce n’est pas vous » (sic).
        De façon amusante vous invitez donc la blogueuse à… se taire, en fait, au motif qu’elle n’a pas à prendre la parole an nom de ces femmes …alors que VOUS vous permettez donc de le faire !
        Ce faisant vous prouvez vraiment votre manque de compréhension de la situation : il n’a jamais été question de se battre pour ces femmes-là en particulier, il est question de l’impact que cette vidéo a sur la condition des femmes en général dans notre société. En en faisant une affaire personnelle vous montrez que vous n’avez vraiment pas compris l’échelle du problème (ceci explique que vous trouviez que « ça va trop loin cette histoire » (sic) : vous n’avez pas saisi que cette histoire EST réellement grave : ce n’est pas nous qui la poussons trop loin).
        Mais peu importe, revenons sur le fait que vous vous positionnez comme ayant mieux compris ce que pensaient les femmes de la vidéo, et vous avez un argument de poids pour ça : « [les filles de la vidéo] ne sont pas venu se plaindre depuis le début de vos plaintes ». Peut-être… mais elles ne sont pas venues non plus défendre cette vidéo ou Rémi Gaillard… Si elles étaient si sûres d’elles et pleinement consentantes, ne pensez-vous pas que justement elles auraient pu réagir depuis pour calmer le jeu et bien expliquer que c’était très drôle et vraiment pas méchant ?
        Re-regardez la vidéo : pour celles qui s’aperçoivent des actes de Remi Gaillard, ont-elles l’air amusées ? Bizarrement je les sens plutôt dégoûtées…
        Alors pardonnez-moi si votre certitude quant aux pensées profondes et ressentis de ces demoiselles me semble bien fragile face à ce que ressentent des milliers de témoins, hommes et femmes, devant cette vidéo.

        Poursuivons l’analyse de votre message : lorsque la « jeune idiote » explique qu’elle a subi des agressions verbales très violentes dans les commentaires, vous répondez par un haussement d’épaules (virtuel) en disant : « certaines personnes ne sont pas encore assez matures pour parler simplement » (sic), autrement dit ça ne vous paraît pas bien méchant finalement et vous traduisez la violence de leurs propos par une incapacité à parler « simplement »… leurs messages me semblaient pourtant particulièrement simples et directs ? Mieux : vous commencez par « que voulez-vous ? » (sic) Ben… le respect, c’est pas si mal non ?
        Vous voyez, c’est bien là le problème : tout vous semble normal. Que des femmes se fassent filmer à leur insu dans des simulations sexuelles non-consenties vous trouvez ça peu « drôle » (a priori) mais ça ne vous choque pas. Que des femmes se fassent insulter de façon extrêmement violente et sexiste, ça vous inspire un « que voulez-vous ? ». Pire : vous trouvez même une justification à ces agressions : après tout ils ne feraient que réagir à l’agression des féministes et autres bien-pensants « Après, est-ce que Mme Pulvar n’aurait-elle pas du respect correct aussi ? [etc] » (sic). A aucun moment il ne vous vient à l’esprit que l’agression initiale vient de la vidéo de Gaillard et que l’intervention de Madame Pulvar est une REACTION à cela.
        Imaginez que vous vous fassiez humilier à longueur de temps, puis que vous finissez par répondre à vos bourreaux un « bande de connards » et que ceux-ci vous répondent alors : « ben tu vois, c’est pour ça qu’on t’humilie, tu nous manques de respect ! »… Vous comprenez l’absurdité de la situation ? Je vous invite à lire quelques ouvrages sur le harcèlement et les pervers narcissiques pour enrichir votre réflexion, ça peut servir.

        Passons au dernier de vos arguments : « franchement il y a pire alors pourquoi vous vous/nous prenez la tête avec ça ! Allez vous occuper de choses plus graves ! », que vous étayez de multiples exemples de natures aussi diverses qu’étonnantes.
        L’ennui de cet argumentaire (très classique) c’est qu’il peut dès lors tout justifier. Après tout il y a des pays où c’est légal de lapider sa femme, pourquoi se plaindre ? On peut même tuer les bébés de sexes féminin, c’est vous dire ! Ha pendant qu’on y est cessons de nous plaindre du chômage et des bas-salaires : il y a des pays où on est payé 1€/journée à travailler 20/24 et 7/7…
        Mais là encore vous faites une confusion classique : ce n’est pas parce qu’il y a pire que ce n’est pas important de traiter ce sujet.
        C’est le même fond du problème que tout à l’heure : en vérité ça n’est même pas que vous pensez réellement qu’il y a pire et qu’on doit s’occuper de cela d’abord. C’est surtout que pour vous cette histoire est parfaitement anodine et il ne faudrait même pas s’en occuper du tout (dés lors forcément vous avez envie de relativiser avec des choses « vraiment » importantes).

        Et c’est là que vous vous trompez : cette affaire EST importante, peut-être pas pour vous, peut-être pas ENCORE pour vous (avec l’âge vient parfois un plus grand recul sur les choses), mais ayez au moins la sagesse de reconnaître que pour toutes les personnes qui réagissent et qui se sentent outrées ou choquées par cette vidéo c’est qu’il y a bel et bien un réel problème.
        Par ailleurs, l’argument du « il y a pire ailleurs alors taisez-vous ou bien aller traiter ces autres problèmes » marche dans les deux sens : si vous jugez que ce n’est pas important et qu’il faudrait plutôt traiter d’autre chose, pourquoi perdez-vous votre temps et votre énergie à venir répondre sur ce blog ? Votre militantisme ne serait-il pas mieux utilisé sur des choses plus graves ?

        Pour enfoncer le clou, je vous propose le petit jeu suivant : imaginez-vous à la place de ces femmes… Alors que vous faites vos courses ou que vous vous prélassez sur une pelouse au soleil un inconnu vient faire des gesticulations obscènes devant (ou derrière vous) devant une caméra et sans votre consentement. Très honnêtement, vous vous sentiriez comment ? Vous trouveriez cela vraiment drôle ?

        Bref… que vous le vouliez ou non, Remi Gaillard a foiré sur ce coup-là. C’aurait pu être bénin s’il avait assumé sa bêtise (on a tous le droit de faire des conneries) et présenté des excuses sincères. Il en serait ressorti grandi. A la place il a eu une réaction encore plus blessante en prétextant (comme vous) que vraiment ça n’était pas grave.
        Comme le dit la « jeune idiote », lorsqu’on a le statut d’un Remi Gaillard on n’est justement plus « n’importe qui » et on a des responsabilités par rapport à ceux qui nous suivent (voire adulent) et son comportement va nourrir une représentation des rapports hommes-femmes très déplaisante. Dommage, j’aimais bien certains de ses sketchs…

        Pour ma part je suis un homme, pas spécialement féministe mais soucieux d’une société où mes gosses pourront grandir en paix dans un monde un peu moins stupide. J’ai déjà rencontré Remi 2 ou 3 fois puisqu’on habite dans la même ville. Ca ne m’empêche pas de trouver qu’il a merdé.

  3. Bonjour à toutes et à tous,

    Que de dire sur cette vidéo ! Moi perso je n’ai pas vu la vidéo et je ne compte pas la voir, trop de polémique dessus. C’est comme quand on me dit : « regarde tel ou tel film il est super tout le monde l’aime et il faut que tu le vois » et bien vous pouvez être sur que je ne vais pas le voir avant minimum 6 ans, oui je suis peut être bête et bourru mais il y en a qui son féministe, chacun son truc ^_^

    Par contre je trouve que c’est un bon débat pour ce qui est de la limite à ne pas franchir et dans le cas présent les blagues ou mimiques sur le viol.
    Quand je vois ce qui s’est produit en Égypte et je ne sais plus ou, une foule entière qui « aide » ou ne fait rien devant le viol d’une femme qui passait par la ou juste qui n’était pas d’accord, j’ai envie de dire : « Napalm » sur cette bande d’abruti

    J’ai été très intéressé par cette discussion, surtout que c’est la première fois que je viens sur ce site (merci Korben;-) ) et en plus des liens très utiles et qui m’ont permis d’élargir un peu surtout avec « La culture du viol » et franchement c’est moche et navrant.
    Le seul truc c’est que le site et moi même ne devons pas avoir les mêmes vidéos pornographique, la soumission ou domination absolu n’est pas ce qu’on appel l’amour ou faire l’amour voir niquer.
    Par contre j’ai eu mal en lisant car le site dénonce Kill Bill et hélas je suis fan mais pas du début avec l’autre pourri d’infirmier qui fait payer les tournantes sur la pauvre dans le coma (quelle jouissance quand elle lui explose la tête) et franchement ça m’a traversé l’esprit, si c’est dans un film ça doit vraiment exister au moins quelque part avec le milliard de détraqué qu’il y a.

    Bref, je ne fais pas avancer le schmilblick mais je comprend bien les écrits de certains et même en aimant beaucoup Rémy, je le montre du doigt aussi.
    De même que dire que les femmes sont à égalités avec les hommes, j’aimerai bien comme beaucoup de gens mais hélas ce n’est pas vrai partout, et même de loin.
    Rien que sur la sexualité. Un homme qui se tape pleins de filles est un beau-gosse, une fille qui se tape pleins de mecs, c’est une salope. pourquoi ? Tout aussi libre de sa sexualité ou son corps qu’un mec. Quand est ce que les mentalités vont évoluer ? Heureusement on est pas tous comme ça (nous les mecs) car sinon j’ai des amies que je traiterai de salope, alors qu’elle profite juste de leur jeunesse ?

    Merci de ton sujet et de m’avoir appris des choses, je serai encore moins bête, bourru et con ce soir :-)

    A bon entendeur, salut !

  4. Bonjour!

    Je suis d’accord avec toi. Quelle tristesse de voir autant de « j’aime » sur la vidéo de Mr Gaillard. J’écris tristesse et non surprise car je constate chaque jour à quel point l’esprit, le respect, la bienveillance et le bon-sens perdent du terrain face à la bêtise, l’ignorance et l’orgueil. Et je suis pourtant une grande joyeuse qui cultive le positif! Mais c’est un constat qui permet de comprendre l’état du monde, car l’approbation de la masse, malheureusement, va à l’immérité et cela dans bien des domaines. Mais bien sur il y a du bon aussi, et l’Humain peut changer à tout moment, et c’est bien pour cette raison qu’il faut absolument, selon moi, rester calme, courtois et bienveillant lorsque l’on défend une juste cause, il faut arriver à mettre son ego et son orgueil de côté quand en face la personne en est encore incapable, sinon on ne fait que « braquer » les gens et on desserre la cause. Et c’est pour cela que je te dis un grand bravo et un grand merci. Je suis heureuse de voir qu’il y a des personnes qui militent de façon bienveillante pour des causes qui me tiennent particulièrement à cœur. Merci.
    Sarah

  5. Chère Jeune Idiote,

    Merci. Merci pour ton courage et ta lucidité. Pour ton optimisme (l’envie de croire que la situation peut toujours s’améliorer !) et cet article rédigé avec sang froid et détermination !

    A la vue de cette vidéo j’ai ressenti un étrange malaise, un franc dégoût et puis – curieusement – j’ai rapidement relativisé en me disant « ouais, cette fois il va un peu trop loin quand même, c’est pas de bon goût »… et puis à la lecture de ton article, je prends conscience que oui, il franchit clairement les bornes du respect. Que c’est une véritable agression. Que ce n’est pas tolérable. Les commentaires qui t’ont été adressés sont ignobles et cruels. Personne ne les mérite. C’est de l’insulte stérile destinée à blesser et j’espère que tu te protèges avec une belle et robuste bulle …

    Personnellement, grâce à cet article et à ton blog en particulier, je gagne en lucidité sur des questions essentielles telles que le féminisme (oui, car il n’est jamais trop tard pour changer de point de vue, accepter de quitter celui que l’on nous a imposé depuis le berceau et que la société continue à bien nous marteler…). Toujours bien écrit. Toujours respectueux. Toujours engagé sans pour autant être agressif … respect !!!

    Je te souhaite plein de courage, de force, de détermination, de tendresse et de câlins pour les jours à venir !

    A bientôt sur le blog, je suis unE fidèle ;-)

  6. Chère Auteure,

    Je vous remercie pour votre éclairage. Une telle vidéo peut en effet paraître « normale », acceptable tant elle reflète une société qui peine à se remettre en question sur les questions des inégalités hommes-femmes.

    Ainsi, la vidéo fait rire un grand nombre, jouant (à l’insu de ce nombre) sur la position dominante de l’homme. Pour s’en rendre compte, il suffirait de refaire la même vidéo, où ce sacré Gaillard mimera de tels actes avec des hommes. Cela serait-il aussi drôle, cela aurait t-il le même succès ? Permettez-moi d’en douter. Et si une Gaillarde, cette fois, mimait des actes sexuels à l’insu des hommes? Cela serait-il drôle ou, plutôt, perçu comme vulgaire (quelle sal….) ou, pire, excitant pour certains. Cela me rappelle d’ailleurs une caméra cachée où des femmes assises à la terrasse d’un café sifflaient des hommes qui passaient. Il y a de quoi réfléchir.

    Le plus désolant, c’est la non conscientisation de certains, bien qu’ils soient de bonne foi: « aller c’est juste pour rire, rien de méchant. Faut se décoincer. »

    Un homme

  7. J’ai beau être un homme, je trouve ton article formidable. Il décrit parfaitement ce que j’ai du mal à expliquer : en quoi l’accord des femmes présentes sur la vidéo est biaisé, le contenu « culture viol » et l’atteinte portée aux femmes.
    Je n’ai été un fan de Rémi Gaillard qu’à mon début de collège. Mais rapidement, le contenu souvent malsain de ses vidéos m’ont fait perdre cette admiration de lui.

    Je n’en reviens pas que même des utilisateurs de tumblr t’ai agressée de la sorte, je pensais réellement et sérieusement que tous étaient des gens réfléchis et respectueux. Mais ma vision est surement faussée par l’utilisation qu’en fait ma copine et ses abonnés.

    Toutefois, sache que je te soutiens largement dans ton combat contre le sexisme. Je m’exprime souvent moi même contre les hommes bien trop heureux d’en profiter. C’est quand je lis ce genre d’immondice que je me rend compte d’avoir des amis (hommes ou femmes) féministes sinon respectueux des femmes.

    Cordialement.

    1. Je ne pense pas que les gens qui m’ont agressée sur Tumblr soient des utilisateurs de Tumblr :) même si ça ne change rien, il existe des gens monstrueux sur Tumblr aussi hein. Mais mon billet ayant été partagé sur trois ou quatre sites d’information, je pense plutôt qu’ils viennent de là.

  8. Félicitations! courage et détermination c’est ce qui fait bouger les choses! et les insultes ne fais pas attention, la colère et la violence appartiennent à ceux qui ne savent malheureusement pas utiliser ce que le bon dieu leur a donné!! et puis nous savons toutes que nos hommes fasse à leur incompétence à nous comprendre et à nous combler préfère retourner la faute contre nous!!
    Je vous salue mes petits messieurs!

  9. Calins. Juste plein de calins par paquets de douze (ou vingt, ou cent, mais j’aime bien comment sonne le mot douze).
    Parce que la, je pense que la pause calins, ben elle peut faire du bien au milieu de ce champ de bataille ;)

  10. Juste un petit mot pour te dire bravo, te dire que je te soutiens et que ça fait vraiment du bien de voir que tu prends la parole avec autant de justesse pour exprimer ce que bon nombre d’entre nous ont ressenti en voyant les images de cette tristement célèbre vidéo…
    Alors merci pour ça, merci de ton engagement.

  11. Chère jeune idiote ;-)

    Merci pour ton article.
    Depuis Toronto, j’ai vu la vidéo de Rémy Gaillard, comme toi j’ai été choquée, comme toi j’ai eu envie de vomir.
    La différence c’est que moi ici je ne subis (plus) le harcèlement de rue, que je peux porter ce que je veux quand je veux et que personne ne vient me faire chier pour me dire que je suis bonne et me traiter de pute si j’ai le malheur de ne pas répondre ou justement de répondre par ce que je refuse qu’on me traite comme un bout de viande.

    Quand je vois les commentaires sexistes de certains quand une femme ose dire ce qu’elle pense du sexisme justement, j’ai honte et surtout honte d’être française parce que quand tu vis en France et que tu es une fille, le harcèlement de rue c’est tous les jours ou presque si tu vis dans une agglomération.

    Messieurs avant de vous insurger devant la levée féministe mettez vous à la place des femmes qui tous les jours subissent le harcèlement de rue, et trop souvent une agression sexuelle, un viol.
    J’ai lu récemment que une femme sur 10 subit une agression sexuelle et j’ai envie de pleurer quand je lis ça. Ça me fait peur pour les femmes qui m’entourent, les fillettes qu’on élève, comment les prémunir de ça??

    Je rentre en France dans quelques mois et mon expérience ici me donne envie de faire avancer les choses, je sais déjà que le Canada va me manquer aussi et beaucoup pour cette liberté que je ressens chaque jour, quand je sors de chez moi, en jupe….

    Marjolaine
    PS/ merci à mon amie qui m’a envoyé le lien vers ton blog, c’est une lueur d’espoir vers un monde meilleur.

  12. Bonjour Jeune Idiote,

    Personnellement, ton billet me convainc. Mais j’avoue que je ne suis pas fan, bien qu’amateur, des lubies de M. Gaillard. De toute façon, la vidéo ne m’avait pas spécialement fait rire non plus.

    Cordialement,

    Un homme.

  13. J’adore, et je suis à 100% d’accord avec ta réaction ma chère Pauline !
    Il m’a carrément énervé ce petit con avec sa vidéo…

  14. Hey,

    Je suis un mec aussi, et quand je lis ton article, j’ai envie de pleurer et de vomir.

    Parce qu’il est beau et tragique à la fois, et parce que j’ai honte d’être un homme dans un monde où tant d’hommes se comportent si mal et trouvent cela normal.

    Bon courage, ton combat n’est pas ton combat, il est celui de n’importe quel être civilisé, et si nous ne sommes pas assez nombreux, tu n’en es pas seule pour autant.

    1. Je ressens exactement la même honte. Honte que ces gros cons puissent dégueuler leurs paroles si violentes en disant « nous les hommes ». Honte de voir que mes congénères refusent d’envisager d’adopter un autre point de vue, celui des femmes. Et honte de voir comme il est difficile pour vous de vous défendre.
      Moi, je suis un homme, et j’ai adoré ton billet (cc Rémi Gaillard).
      Mais bon, moi, je suis pédé, je connais rien aux femmes alors ma parole vaut pas grand chose face aux « vrais » mâles.

  15. Je trouvais le harcèlement de rue violent…mais que dire des commentaires sur Interne? C’est vraiment dégouttant de lire les insultes que tu reçois pour avoir donné ton avis de manière à la fois constructive et polie… comme quoi, non, le combat pour l’égalité, le respect,etc. n’est pas terminé :-/

  16. Ca fait du bien de le lire aussi clairement exprimé ! Ah, et puis aussi, juste en passant, j’avoue en tant qu’homme me sentir un tantinet rabaissé par ce type de vidéo, et en tant qu’homme, me sentir franchement humilié par amalgame un peu hâtif, que l’on puisse me soupçonner d’être capable de penser ou m’exprimer comme ceux qui ont cru bon, mais anonymement bien entendu, car c’est plus courageux, de partager à ton encontre un soutien aussi festif à Rémy Gaillard. Voila. Je tenais quand même à le dire (et à le signer aussi !)

  17. Merci merci merci !
    On le dira jamais assez, tu as eu les bons mots, tu gardes ton calme, personnellement cette vidéo m’a tellement énervée que je suis encore incapable d’avoir un discours construit. Alors bravo. Il y a vraiment besoin de personnes comme toi.

    Vraiment.

    Cora

  18. Merci et bravo pour ce que tu viens d’écrire :) , ça me touche beaucoup et je suis à fond avec tout ceux qui sont dans ce combat quotidien, non ce n’est pas drôle et oui c’est idiot et lâche !!!

  19. J’avoue ne pas trouver cette vidéo choquante je les même trouve drole. Maintenant chacun a le droit avoir son propre jugement je respecte sa.

  20. MERCI MERCI pour nous toutes les FEMMES !!! les connards qui t’insultent ont un cerveau un peu vide à mon avis !!! quand on parle d’humour sur ce qui est en fait une insulte aux femmes ,on a un vrai problème de maturité !!!! …………….cette vidéo aurait dû être interdite !!
    bravo pour le courage que tu as eu !! et la façon très cool avec laquelle tu expliques ton opinion !!

  21. La vidéo de Rémi est plus que limite, c’est un fait. Mais je suis encore plus choqué par les réactions des gens qui vont jusqu’aux insultes. Traiter les gens de « sale pute sans humour » juste pour une divergence d’opinion… les Humains sont tombés bien bas. Ou bien l’ont-ils toujours été ?

    1. Personnellement en 2008 j’avais 13 ans, un skyblog et j’essayais de m’en sortir face au harcèlement scolaire.
      Nan, désolée d’avoir rien dit vraiment.
      D’ailleurs j’ai rien dit non plus pendant le débat sur l’avortement… ni pendant celui sur le droit de vote… putain j’ai rien dit non plus pendant la Révolution Française !!

  22. Que dire de ces commentaires ? De toute façon beaucoup se sentent devenir le maître du monde dès qu’un écran les séparent de la réalité. Ce qui me fait le plus peur, c’est que dans leurs mondes virtuels, les femmes n’ont pas le droit de se défendre…

  23. Merci pour ton commentaire , qui donnes à réfléchir à plein de gars comme moi (je suis un Dominique « mâle » !)
    J’ose espérer que Rémi Gaillard réfléchira à tes propos, et prendra la mesure de son impact, car je le pense capable de réfléchir.

  24. Autant j’ai trouvé exagérées les accusations d’entretenir la culture du viol, autant je suis tellement désolée du ridicule avec lequel il s’est « excusé ».
    Le fait est que même s’il ne voyait qu’une blague potache sans aucune agressivité, il a visiblement blessé du monde; du coup les excuses étaient nécessaires.
    C’est quand même pitoyable qu’il soit si difficile de dire « désolée c’était pas intentionnel, le referais plus » (mes petits neveux y arrivent du haut de leur 5ans)
    Par contre, ya plein de gens qui n’ont pas conscience de la responsabilité qui leur incombe en publiant sur YouTube et on les laisse passer leur chemin dans l’anonymat, en parler autant (d’après moi) c’est juste faire du buzz autour de sa vidéo (ça tombe bien vu qu’il se faisait tranquillement oublier face aux petits nouveaux Cyprien etc…) alors qu’au fond, sexiste ou pas, la vidéo est juste pas marrante.

  25. Je viens juste d’apprendre que des gamines ont été agressées par des petits cons de leur collège, reproduisant les actions de leur idole. Lu sur la page fb de Gaillard.

  26. et les commentaires plein d’insultes en anonyme, wahou, quel audace!
    Cette vidéo est tout bonnement révoltante, et pourtant j’aimais bien N’importe qui, mais ce temps là est révolu. Je ne vois pas l’intérêt de sa vidéo en plus c’est très différent de ce qu’il fait d’habitude et ce n’est pas drôle du tout. Plusieurs l’ont dénoncée et vous avez bien raison, je plussoie. Merci pour votre article.

  27. Wahou. Merci et bravo pour cet article juste et si serein malgré les circonstances. Et courage pour affronter les saloperies de (celles et ?) ceux qui se croient permis d’insulter qui ne partage pas leur opinion.

  28. Ah oui c’est a ce point les insultes! C’est une belle preuve d’intelligence les insultes, ça prouve qu’ils ont beaucoup de vocabulaire, beaucoup de répartie… Quelle tristesse! Merci de défendre nos intérêts comme tu le fais!

  29. Autant j’étais un peu exaspéré en entendant les réactions fortes a cette vidéo, qui ne m’avait pas particulièrement choqué, je trouvais qu’elle avait était utilisée pour la polémique, autant ton article me fait changer d’avis.
    Tu montres ton point de vue de manière posée et intelligente et je reconnais le caractère offensant de cette vidéo, et la banalisation des violences dont peuvent souffrir les femmes.
    Ce que tu dis fais bien plus réfléchir que des « De toute façon c’est un connard, il devrait être censuré »…..
    Rémi me fait bien rire en général mais il est vrai qu’on ne se rend pas forcément compte que sous le caractère humoristique de la vidéo se cache une vérité plutôt atroce rendue banale. Bien que je pense que le but premier d’une telle vidéo n’est pas d’offenser qui que ce soit, bien au contraire, il est désormais clair qu’il y a certain sujet dont on ne peut rire, ou du moins, on n’en rit pas en l’exposant a n’importe qui…..

    Ton article m’a bien fait avancer sur ce sujet, je pense que le monde a besoin de plus de gens comme toi pour montrer les blessures que peuvent provoquer l’humour.
    Bravo a toi et continue comme ça.

  30. Ce monsieur devrait prendre des cours pour apprendre à s’excuser correctement :

    Mais pour ça, il faut qu’il se trouve un cerveau avant…
    Super post, comme d’habitude. Merci.

  31. C’est vrai, cette vidéo n’est pas drôle. Je regrette d’avoir cliqué pour comprendre l’objet du débat. Mais je crois qu’on se trompe de débat (si débat il peut y avoir avec des gens dont les seuls arguments sont des insultes sexistes…). Je m’explique, enfin non, il l’explique : « c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui… » Tout est là. La vacuité de notre société ; l’absence assumée de pensée, de discours cohérent ; l’ère du vide. Je le crois sincère quand il dit qu’il n’a pas de volonté de nuire, il n’y a pas de volonté du tout, pas de message, pas de posture artistique : il fait n’importe quoi, il est n’importe qui, et les gens le regardent parce qu’ils sont encore plus vides (vidés ?) que lui… Je suis peut-être vieille, mais quand j’étais gamine, il y avait des comiques qui disaient de vrais trucs, pas juste pour qu’on parle d’eux ou se créer une petite notoriété pour se payer une villa sur la côte, il y avaient des artistes avec un vrai regard et un vrai ton, il y avait Coluche, il y avait Desproges (parce que quand on dit que Rémi Gaillard fait de l’absurde, ça me fait rigoler, hein)… C’était pas mieux avant, mais au moins, tout le monde n’avait pas cédé à la tentation du lavage de cerveau, c’était pas celui qui gueulait le plus fort qui avait raison et on savait encore avoir un peu d’esprit critique. Dans ses ‘excuses’, Rémi Gaillard n’explique pas un projet artistique qui aurait été mal compris, il revendique juste le droit de faire le con. Sauf qu’on peut rire de tout quand c’est fait avec bienveillance (d’où le « mais pas avec n’importe qui ») et que là, je doute qu’il ait la moindre bienveillance à part pour lui-même. Individualisme, bêtise et inconséquence : quand ça, ça devient des valeurs, la société va mal, et pas que pour les femmes… Alors oui, je comprends la colère, mais responsabiliser des irresponsables ? Je ne dis pas que tu ne dois pas essayer… Mais par où commencer pour réveiller les consciences et éduquer ceux qui ont renoncé à l’être ? Je n’ai pas de réponse, pourtant la question je me la pose tous les jours… Bref, tout ça pour dire : c’est beau que tu veuilles te battre, et c’est nécessaire, mais pense avant tout à te protéger, parce que la bataille ne se gagnera pas demain, c’est un travail de très longue haleine et il y aura des déconvenues. Ne te trompe pas d’objet quand tu as de l’espoir : l’espoir ce n’est pas en lui, c’est en toi que tu dois le placer. Bon courage.

  32. J’ai trouvé cette vidéo d’une bléroïtude… Beauf, cradingue, même pas drôle… Il vire effectivement au sombre connard

  33. C’est intéressant de voir que les réactions peuvent être très différentes. Personnellement, cette vidéo m’a fait rire et je n’y ai rien vu de sexiste. En fait, la lecture que tu en fait ne m’avait pas traversé l’esprit, je n’y avait pas vu d’allusion au harcèlement dans la rue, probablement à cause de la distance entre Rémi et ses victimes, et le fait que c’est une relation consentie qui est mimée. Pourquoi cette différence ? Peut être parce que j’y ai été plus rarement exposée que toi (mais sans doute plus que Bachelot donc c’est pas si clair), et du coup son argument sur les femmes consentantes à participer à la vidéo me parle.
    Donc voilà, le sujet est délicat, et tu m’ouvres les yeux sur une autre façon de voir le problème. En fait, le problème de la vidéo n’est pas qu’elle est sexiste, dans une société non sexiste elle ferait rire tout le monde. Son problème, c’est que la société est sexiste et dans ce contexte elle fait trop penser à des comportements sexistes, et bien pire, abjects. Que Rémi n’y ai pas pensé lors du tournage et tombe des nues devant les réactions négatives, je le crois sans difficulté. Il s’excuse mais n’a pas l’air de vraiment comprendre le problème, moi je trouve ça plutôt sympa dans le fond.

  34. Franchement tu as entièrement raison et les commentaires vol vraiment bas !
    Et c’est bien facile derrière son écran d’insulter les autres de la sorte ! Encore des personnes bien élevés !

  35. Punaise, ma poule!!! Qu’est ce que j’aime te lire! Bite couille nichon ouais je suis pas prude!!!

  36. Pourquoi j’ai envie de vomir tout à coup ? :(
    Ou de mordre (ici, insérer le smiley qui montre les dents… ;) )

  37. Salut,

    Bel article, très bien écris, plein de vérité. Rien ne justifie de se faire insulter de la sorte (pacifiste que je suis, ça me choque profondément).
    Maintenant j’ai envie de donner mon avis, même s’il est minuscule dans cet énorme océan qu’est internet : trop de buzz, trop de réaction, pour une blague de gamin de 6 ans.
    Je suis une jeune femme, j’ai subis aussi les merdes de la rue etc. J’ai vu cette vidéo, au moins la moitié, j’ai quitté, ça ne m’a pas fait rire, point.

    En parler, en reparler ne fait que lui donner plus de notoriété. Je pense qu’il faut s’arrêter à « c’est une blague pourrit, chacun son humour ».
    Je n’essaie pas de te convaincre, ton article montre clairement ton avis :) Le mien est que: les réactions sont exagérées et qu’il faut juste s’arrêter là.
    Le premier qui ose se branler en face moi peut dire adieu à ses couilles, j’ai beau être pacifiste, certaines actions me font bouillir de rage. Je me bas tous les jours pour le respect de chacun. Rémi n’a selon moi pas respecté les femmes de cette vidéo, sauf si elles ont dit oui à 100% sans crainte et par humour, à la diffusion des images, mais ça on en saura jamais rien, à moins que l’une d’elle vienne témoigner sans crainte. Ici elle pourrait ! =)

    En tout cas merci pour tous tes partages, tes articles si bien écris et tout et tout . Hasta la vista ! =)

  38. Ce qui me choque le plus, c’est vraiment le manque d’ouverture d’esprit des gens et leurs réactions, tu donnes ton avis, ça ne leur plait pas et donc ils ont le droit de t’insulter? Merci bien le respect… Merci pour cet article pertinent!

  39. Ils ont vraiment des salaires supérieurs avec toutes leurs fautes d’orthographe ?

    Bon, tous ceux qui t’insultent ne savent pas écrire, c’est un indice. Ce sont souvent les mêmes qui prennent ce qu’on ne leur donne pas. Y compris un minimum d’empathie. Pour le reste rien à dire, ta plume justifie tout. S’il fallait résumer, je prendrai ton « après coup ». Tout est dit.

  40. Je ne peux te dire que bravo. Il n’y a pas grand chose à rajouter, ce billet est parfait. Tu dis l’essentiel. Les gens ne se rendent pas compte que leurs actions ont des conséquences, qu’ils sont regardés, que ça a un impact et que ça peut faire mal, très mal. Surtout à son échelle.

    1. Allez écrire à MTV , mcm , et toutes les chaînes de Tv réalités au lieu de faire un pamphlet sur Rémi gaillard . Cela devient n’importe quoi …….

  41. Bon sang, c’est terrible. Je n’ai pas vu la vidéo, simplement quelques images illustrant les articles, et ça m’est bien suffisant.

    Ta réponse est juste ce qu’il faut, les mots qu’il faut, l’humour adéquat.

    ce qui me sidère toujours, c’est la réaction des internautes, que ce soit dans ton cas, ou dans celui de l’agression de Jack Parker.

    Et je me dis qu’il est loin, le jour où nous pourrons vivre tous ensemble, sans s’entretuer …

  42. Tu sais tout le bien que je pense de ton travail, mais encore un grand bravo pour cette lettre ouverte !

    Ha oui, au passage, je suis un mec (si, si, je vous jure que j’en suis sûr) et j’aime beaucoup ce que fait Rémi. Pourtant, j’ai détesté cette vidéo. Mais je suis égalitariste et je le suis profondément !

    Encore bravo et chaque jour j’ai un peu plus hâte de ta venue dans cette douce ville d’Évry !

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s