bougies-automne

Ode à l’automne

Je n’ai pas vraiment de saison préférée, je suis de ces bisounours qui trouvent que toutes les saisons ont du bon. Et chacune d’entre elles provoque en moi des frissons différents, en fonction de ce que je suis heureuse d’y retrouver. Quand l’automne arrive, il plante sur mon visage un sourire particulièrement niais, je vois des camaïeux de marrons et de rouges, des renards jouer dans des feuilles mortes, j’entends la pluie cogner sur mes fenêtres et je sens l’odeur enivrante du chai latte très épicé qui refroidit un peu avant que je l’engloutisse, enroulée dans mon gros gilet bleu pelucheux.

A l’heure où les averses battantes sont entrecoupées d’un soleil encore assez chaud pour nous faire douter du dress-code à adopter, je suis déjà rentrée en période de pré-hibernation. Quand vient la fin du mois de septembre, j’ai l’impression de changer de goûts, mes lubies suivent la courbe de température et j’abandonne allègrement les petites robes décolletées pour m’emmitoufler de pulls à grosses mailles et j’ai hâte de ressortir écharpes et bonnets.

Les sanglots longs des violons de l’automne

Je me mets dans mon cocon. Je me pose, j’essaye de lâcher le stress. Je vis une période très difficile, cette année, et je sais que ça ne va pas forcément aller en s’améliorant : je suis très sensible à la déprime saisonnière, et cette fois j’espère que la vitamine D que je prends très régulièrement avec mes vitamines de végane m’aideront à garder le cap. J’aime toutes les saisons, mais mes racines du Sud me font payer ma vie dans le nord de la France, et l’absence parfois très longue de soleil pèse sur mon moral de plante verte. Cette année, j’ai besoin de garder mon énergie, j’ai besoin de continuer à pouvoir avancer. D’ailleurs, je vais peut-être m’inspirer du programme anti-déprime de mon amie Bleu Kobalt pour garder l’horizon dégagé. Bref, les changements qui me chamboulent me forcent, encore plus que d’ordinaire, à lâcher du lest. Je m’autorise à me relâcher, et de passer de longues heures à regarder le jour ou la pluie tomber, à bouquiner, quitte à me refaire pour la seizième fois l’intégrale des Harry Potter.

Moi en ce moment, le swag et l'élégance en moins. (oui j'ai cherché une raison valable de mettre une photo de Hermione Granger/Emma Watson dans cet article, mon fangirlisme n'a plus de limites)

Moi en ce moment, le swag et l’élégance en moins. (oui j’ai cherché une raison valable de mettre une photo de Hermione Granger/Emma Watson dans cet article, mon fangirlisme n’a plus de limites)

Citrouilles et marrons

Je m’apprête à garnir ma cuisine d’odeurs oubliées pendant la moitié de l’année : muscade, cannelle, courges en tout genre, gratins, fondues de poireaux… et à redoubler d’ingéniosité pour accommoder les pommes de terre de manière à remplacer la raclette si chère à mon coeur. (les pommes de terre farcies de Marie Laforêt ont pour l’instant toute mon approbation) Les thés noirs aux noisettes et à l’orange vont bientôt remplir mes mugs, et je les siroterai lovée sur le canapé, devant un épisode de Supernatural probablement, cette série que je binge-watch comme une malade depuis quelques semaines. Il me reste plus de 7 saisons, je devrais pouvoir tenir tout l’automne.

Cette année, je suis prise d’une frénésie d’achats compulsifs, et j’ai revêtu ma Kindle d’un étui protecteur complètement gadget avec une petite loupiote pour pouvoir lire la nuit, une décision des plus futiles dont je me réjouis d’autant plus que l’objet tant convoité est arrivé avec deux jours d’avance. De même, j’ai beau avoir très très envie d’un Fairphone, j’ai décidé d’optimiser cette autre décision futile, mon iPhone acheté neuf au prix fort un jour de faiblesse et de richesse extrême, en lui mettant une protection magnifique. Alors pour parfaire cette compulsion de couvrir tout ce qui m’appartient de tissu plus ou moins coloré, j’ai très envie de m’offrir des bottes de pluie. J’essaye de justifier cette lubie par l’absence de chaussures imperméables dans ma collection, mais est-ce vraiment raisonnable ?

Ai-je envie d’être raisonnable ?

(les quatre commandes très rapprochées que j’ai effectuées sur un coup de tête répondent en choeur : Non. Non non non.)

Le gilet peluche et la Kindle chaudement vêtue.

Le gilet peluche et la Kindle chaudement vêtue.

Lâcher prise, contre le stress d’une vie effrénée

Cet automne me verra courir entre la maison, le travail, les courses, les anniversaires, et Noël qui approche à grand pas. Il me verra aussi prendre des décisions : vais-je ou ne vais-je pas m’inscrire au sport pour la nouvelle année ? vais-je ou ne vais-je pas changer le nom de ce blog ? vais-je ou ne vais-je pas acheter ces bottes de pluie ? (du calme on a dit, là, Pauline)

Mais cet automne me verra prendre du temps pour moi, me pelotonner dans le confort douillet d’un plaid polaire, et prier très fort pour que le poêle à bois de mes parents soit vite réparé pour que j’aille me griller les joues devant, comme avant. Je cuisinerai des pumpkin pies et des douceurs pleines de chocolat noir et d’oranges, je boirai plein de thé brûlant, j’écouterai plein de fois les albums de Cocoon, à la lumière des bougies, les pieds dans de grosses chaussettes réconfortantes.

Et quand viendra décembre, mon anniversaire, et la période magique des boules de Noël et des guirlandes, j’espère que quelques flocons viendront saluer la fin de l’automne pour me plonger magiquement dans l’hiver.

Et vous, qu’est-ce qui vous fait vibrer (ou pas) en automne ?

PS : je pense que l’automne est LA saison pour se mettre à la méditation, alors je vous prépare un petit truc à ce propos, si ça vous intéresse !

Publicités

5 commentaires

  1. A partir de septembre, moi, l’été j’y crois plus, j’ai envie de passer à autre chose, j’ai hâte de remettre mes bottes, mes pulls, mes écharpes…! J’aime la nature à cette période, sa transformation toute en douceur et en couleurs. Comme toi, le coocooning, le feu de cheminée, le thé bien chaud, s’envelopper sous son plaid dans son canap… C’est excitant d’entamer une nouvelle saison ! Par contre, l’hiver, bof bof…

  2. Moi c’est l’énergie que je sens autour de moi et dans mon corps qui me ravit^^ J’adore le chant des oiseaux au petit matin, ce n’est pas le même que le reste de l’année. Depuis plusieurs semaines je pense à l’automne et comme toi je commence à me languir de la neige (WTF??? XD). J’aime particulièrement la période du solstice d’hiver, pas seulement pour Halloween! Il a beau faire 23°C dans mon salon, depuis 3 jours je porte pull, chaussettes, pantalon et je m’emmitoufle sous une couverture sur le canapé… (il y a moins d’une semaine j’étais en short et petit top loooool ^^). J’ai commencé un drainage hépatique hier (méthode Moritz), tu connais?

  3. Moi aussi je suis sujette à la déprime saisonnière. L’automne n’est pas vraiment ma saison préférée, avec le jour qui décline de plus en plus tôt. Mais cette année, il va falloir que je me concentre sur les petits plaisirs que la nature nous offre.

    Un sujet sur la méditation, ça me botte ;-)

    Bonne journée, Pauline

  4. Bonheur, ton article donne vraiment envie d’entrer pleinement dans cette douce saison !
    Pourtant comme toi je suis du sud, et le manque de soleil dans la région où j’étudie à tendance à me foutre un léger cafard au bout d’un moment.
    L’idée qui me plaît le plus en automne, c’est quand même de passer aux vêtement chauds et confortables (surtout les chaussettes :)) et de remettre une couette hyper moelleuse dans mon lit : gros gros kiff !

    Bref, très bel automne à toi !

  5. J’aime aussi énormément l’automne ! Également parce que je trouve que cette saison est propre à la méditation, à l’Histoire (allez savoir pourquoi), et à la réflexion en général. C’est une transition qui peut paraître mélancolique comme les ors se couvrant progressivement de rouilles des feuilles d’arbres…

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s