Zen, soyons zen : méditationS

Comme je vous le disais dans mon billet précédent, la grisaille qui revient et le chauffage qu’on rallume à contrecœur annoncent l’automne et pour moi, aucune saison ne se prête mieux à la méditation que l’automne. Ces quelques mois de cocooning intense sont une très belle occasion de s’offrir des séances de tête-à-tête avec soi-même. Si j’ai beaucoup délaissé la méditation pendant l’été, survitaminée que j’étais, je sais que je vais bientôt me replonger dans cette pratique, qui m’apporte douceur et concentration.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous quelques conseils pour commencer la méditation, parce que je sais que ce n’est pas forcément quelque chose qui parle à tout le monde au premier abord. On a souvent une idée un peu vague de ce qu’est « la méditation », avant de se lancer. Personnellement, je m’imaginais que ça signifiait « rester assis·e en position du lotus pendant des heures, un sourire béat aux lèvres, en marmonnant « ommmm », sans penser à rien ». Autant dire que j’étais mal barrée, parce que cette pratique précise de la méditation m’est tout bonnement impossible à réaliser. J’ai appris, au fil du temps et des rencontres inspirantes, qu’il y a autant de pratiques différentes de la méditation, que de personnes méditantes.

Lire la suite sur Un invincible été

Publicités

8 commentaires

  1. Voilà un article sur la méditation fort intéressant qui semble me convaincre de me lancer (je suppose que c’était le but dudit article, c’est pour ça que je laisse un commentaire). Reste à trouver un coin calme (ou plutôt « pas en bazar ») pour me poser…

  2. Super article. Je faisais partie de ces gens avant qui croyait être cool en disant « le yoga ou la méditation c’est pas pour moi, je me fais chier, faut que je bouge » or je crois aujourd’hui que les gens qui savent ralentir sont géniaux. Je fais du yoga mais j’avoue que la méditation me restait assez obscure je vais donc essayer. (Je médite plus ou moins devant mon autel de sorcière mais pas régulièrement juste pour les fêtes)

    1. Je pense (point de vue très perso) que ta familiarité avec la méditation, même si ce n’est « que » pour les fêtes, t’aidera beaucoup à t’approprier un rituel pour toi, et je pense même que tu peux intégrer à ta pratique de la méditation des éléments spirituels (ou mystiques, ou whatev) qui te parlent. Je n’en ai pas fait étalage dans cet article qui se veut grand public, mais ma spiritualité personnelle m’accompagne beaucoup dans la méditation :)

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s