NaNoWriMo

En novembre, j’écris un roman

Ouah, vlan ! La nana elle arrive, elle pose ses ovaires sur la table, comme ça, sans aucune prétention. Je sais ce que vous pensez : mais pour qui elle se prend ?! Dites-vous bien que c’est une question que je me pose moi-même, et qui n’a pas encore de réponse. Le 30 novembre à 23h59, nous serons à même de décider si je suis a) une grosse loseuse des familles, qui a eu les yeux plus gros que le ventre, ou b) une winneuse sans précédent, animée de la flamme de la victoire.

Pourquoi le 30 novembre ? Parce que cette année, mes braves gens, je participe au NaNoWriMo.

NaNoWriMo, kézako ?

Ce terme imprononçable pour nous autres francophones (ça se prononce nanowraïmo) est la contraction de National November Writing Month : Novembre, le mois national de l’écriture. Depuis sa création en 1999 et son ouverture au public au 2000, le NaNoWriMo est devenu un rassemblant international qui a son propre site internet, des délégations régionales et des événements fédérateurs. Mais c’est avant tout un challenge : écrire un roman en un mois.

Un mois, c’est court. 50 000 mots — puisque c’est le minimum à faire pour réussir le challenge — en trente jours, autant s’avouer tout de suite qu’il faut de l’endurance et des litres de café/thé pour en voir le bout. Je m’étais déjà lancée dans l’aventure il y a quelques années, mais les circonstances m’avaient fait bien vite abandonner. (pour la faire courte : j’étais mal préparée, personne autour de moi ne savait ce que j’entreprenais et du coup difficile de dire à mes parents « hmm désolée je peux pas débarrasser la table, je veux écrire un roman en un mois et demain j’ai lycée :) », ça passait moyen)

Cette année, je suis dans les starting-blocks. Mon fiancé a été mis au jus, je suis inscrite sur tous les groupes de soutien d’auteurs en détresse du monde, je l’ai annoncé sur Twitter et sur mon compte Facebook, comme ça je ne peux pas me défiler. Cette année, j’écris un roman.

Préparatifs fiévreux

Je n’ai jamais été une grande planificatrice, plus je me fixe des buts plus il y a de chances que je les abandonne à mi-chemin. J’ai quand même pu observer une amélioration certaine depuis que j’utilise des listes ouvertement (oui, avant je me cachais pour lister ma vie), et depuis que je bosse. Donc il me reste une quinzaine de jours pour : recharger les batteries un maximum, lire tout ce que je peux pour me motiver, trouver des copains/copines d’écriture, réfléchir à mon roman, créer quelques personnages… j’ai déjà le tournis.

Mais je suis aussi et surtout très excitée, parce que ça fait bien longtemps que j’ai envie d’écrire une histoire, et j’ai envie que ce soit bien. Je n’arriverai peut-être pas au bout du challenge, je ne ferai peut-être pas 50 000 mots, ce sera peut-être nul, finalement qui peut savoir ? Mais j’ai la niaque cette année, j’ai besoin d’avoir la niaque, et c’est un défi personnel que je veux relever en novembre. Écrire, tout en jonglant avec ma vie. Et écrire un truc qui tient debout, de préférence. De quoi ça parlera ? Aucune idée. C’est ça qui est beau. Je me jette dans l’inconnu, sans même bouger de mon canap’. Ah, la belle vie qu’ont ces gens qui peuvent voyager dans leur tête…

Du blog à ce challenge…

J’écris ce blog et c’est merveilleux. Je vous parle de moi, et de ma vie. Bon, jusqu’à preuve du contraire, ça n’a jamais été aussi palpitant qu’un bon vieux James Bond, mais c’est déjà ça et c’est ce blog qui a fait le lien entre ma fragile personne et l’écriture pendant des années. Ces années où je n’arrivais pas à sortir autre chose que des articles factuels sur ma vie factuelle — vous me dites si je me trompe, mais je pense quand même sur le sujet, je me suis pas mal améliorée. Et il n’y a pas de hasard : le blog aura trois ans la veille du lancement du NaNoWriMo ! C’est pour ça que je vous demanderai un peu d’indulgence si, malgré mes bonnes résolutions de rentrée après deux mois de vacances, je me faisais rare pendant le mois de novembre. Je suis sûre que vous comprenez.

A mesure que la décision mûrit dans mon esprit (je décide de consacrer tout mon mois de novembre à un projet dont je n’ai pas encore les grandes lignes, imaginez combien je suis atteinte), je me rends compte que si je peux faire ce choix aujourd’hui, c’est parce que j’ai incroyablement grandi depuis quelques temps. Et maintenant, je sais ce que je veux faire, ce pourquoi je suis faite. Celles et ceux qui me lisent depuis plus d’un an savent qu’il m’est arrivé plusieurs fois de dire ça, ici-même d’ailleurs, mais je vais vous faire une confidence : je mentais. A moi-même, surtout, évidemment. Je crois que j’ai enfin arrêté de (me) mentir. Alors souhaitez-moi bonne chance, cette année, c’est la bonne !

Et vous, vous écrivez ?

Si oui, c’est peut-être encore le moment de vous décider : participerez-vous au fabuleux challenge du NaNoWriMo, un challenge gratuit et qui ne vous fera rien gagner d’autre que la joie de vous dépasser, vous et votre légendaire tendance à la procrastination ? Plus d’infos (en anglais) sur le site de NaNoWriMo. (ou sur Wrimos.fr en français)

Si non… et si vous vous y mettiez ?

PS d’importance : dites-moi si d’autres articles sur le sujet du NaNoWriMo vous intéressent, si vous voulez que je vous raconte comment ça se passe… j’ai pas mal de choses à dire, et il est certain que je ferai un article bilan à la fin du mois, mais je peux mettre en place des publications spéciales pour ce novembre spécial, si ça vous intéresse !

PS pas très important : cet article manque volontairement d’images, pour vous habituer à la lecture de mon futur roman. Si si, on y croit. J’ai dit.

Publicités

20 commentaires

  1. Bonjour, je viens de tomber par hasard sur ton site en tapant sur Google: « j’écris mon roman » lol. Et oui, je voulais en savoir plus sur ma nouvelle résolution 2015 : commencer quelque chose et surtout la finir. J’ai mis du temps à mis mettre. Je m’en sentais pas capable. Et toi alors? As-tu réussi ton défi finalement? Je suis à la recherche de personnes qui partage ma passion pour échanger, je me suis donc inscrite à ton blog pour pouvoir suivre tes aventures 😀 a bientôt

    1. Bonjour ! J’ai bien écrit (le premier jet de) mon roman pendant le mois de novembre :) j’entame en 2015 un autre projet, celui d’écrire une nouvelle par semaine pendant un an ! Merci de ton attention pour mon blog, même si je n’y parle pas que d’écriture :)

  2. Je découvre ton blog et quel plaisir de constater que je trouve une personne qui partage son projet dans l’écriture…
    J’ai pour projets, de mon coté, d’écrire un recueil de nouvelles, comme toi, je me suis fixée un ultimatum, la fin du mois de décembre.
    2015 sera donc l’année, selon toutes vraisemblances, qui apportera la réponse à des années d’écriture.
    Souhaitons-nous de la réussite ! =)

  3. Waouh mais c’est génial. (il faudrait que j’arrive à me motivé j’ai des pages et des pages d’idées de fanfics et de romans mais j’arrive jamais à me motiver).

    En tout cas bonne chance :)

  4. A reblogué ceci sur ORBITE ÉCLECTIQUEet a ajouté:
    Mmmh que c’est tentant cela ! Peut être l’étincelle pour me mettre sérieusement à l’écriture de « Guetteur(s) » (titre peut-être provisoire – ou pas – du roman en gestation en ce moment). Affaire à suivre « Là où se posent mes mots » dketels.wordpress.com

  5. (oui je viens de débarquer sur ton blog et je crois que je l’adore)

    Jamais entendu parler de ce concours, en tout cas je te souhaite bon courage, et j’espère que ça ne te reviendra pas trop cher en café! C’est un sacré défi, et je sais à quel point ça fait du bien quand on arrive à les relever, que du bonheur.

    J’écris pour ma part déjà 7 romans en parallèle, ouais, ouais, l’hyperactivité, tout ça, donc si j’avais pas déjà été overbookée je m’y serais joyeusement lancée…

        1. C’est pas vraiment pré-écrit, c’est juste que tu commences ton compte de mots le 1e novembre là où tu en es arrivé dans la rédaction de ton roman… tu prends le compte de mots en cours de route, disons.

  6. Of course que ça m’intéresse des article sur le Nanomachin! Et bien bon courage pour ce défi!

    Oh! Ça fait 1 an ou presque que je suis ton blog ( oui j’ai déjà tout lu) et c’est mon premier commentaire! Déjà que je n’en laisse pas souvent!

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s