Brève romanesque #2 : première semaine

Cette première semaine complète d’écriture intensive a été très instructive. Une bonne nouvelle : je prévoyais 18 000 mots écrits à la fin de cette première semaine, et j’en suis à quasiment 25 000. J’écris plus de 2 000 mots par jour, avant de me mettre à mon vrai travail de la vraie vie, et souvent en fin de journée aussi pour compléter. Si je continue à ce rythme-là, j’aurai fini le 18 novembre ! Autant dire que je n’ai pas chômé.

Le début des choses sérieuses

Mon roman prend forme, évidemment — ce serait dommage d’avoir encore un Grotadmorv informe après 25 000 mots — et je suis contente de ce que je fais. Arrivée à la moitié du challenge, j’ai atteint la moitié de l’histoire, ce qui laisse à penser que tout se déroule comme je l’avais prévu. Mes personnages, au contraire de ceux de la majorité des participants au challenge on dirait, se tiennent globalement à carreau, à part deux d’entre eux qui ont fusionné en une seule et même personne. Bon, pourquoi pas. Je me plais à créer des personnages atypiques, parce que j’aimerais que mon histoire soit inclusive et qu’elle se tienne loin des stéréotypes actuels. Je vais attaquer la deuxième partie de mon roman, et je suis encore un peu dans le flou, il va falloir que je me creuse la tête pour trouver des rebondissements et des sous-intrigues intéressantes pour l’autre moitié de ce qui sera peut-être (lol) le best-seller de l’année prochaine. (on y croit)

J’expérimente la sensation très étrange d’être une alien même au sein de la communauté des Wrimos, puisque j’ai l’impression d’être la seule (ou du moins une des rares) à écrire un roman « réaliste », la majorité des écrivains avec qui je communique ayant choisi la fantasy ou la science-fiction comme genre de prédilection. Je ne suis donc pas d’une grande aide quand il y a des appels à l’aide et à l’inspiration sur les différents groupes que je fréquente.

Grave motivée

Comme je l’avais déjà expliqué la semaine dernière, je suis vachement aidée par les sprints organisés sur le compte Twitter dédié, avec un record de 2800 mots écrits en 1h15 ce matin. Le petit point négatif, c’est que ces sprints sont organisés par des habitants des USA, et qu’à l’heure où je suis le plus performante pour écrire, ces braves gens vont se coucher… Mais ça n’est pas vraiment un problème au vu de mon compte de mots plus qu’honorable.

Au-delà de l’expérience littéraire, je peux d’ores et déjà dire que le NaNoWriMo est également une très belle expérience humaine, parce que la communauté est d’un soutien sans faille, et qu’il y a toujours quelqu’un pour me rassurer/m’encourager/m’inspirer/me laisser chouiner. C’est super agréable d’être dans un bouillon constant de vaillants écrivains qui ont tous·tes le même but.

Je pensais dépasser la barre des 25 000 mots ce soir (il me reste à peine 200 mots à sortir pour y arriver !), mais l’appel de l’IRL se fait entendre, et je m’en vais faire mes légumes rôtis. A la semaine prochaine, qui devrait sonner au bas mot les 32 000 mots, mais j’espère plutôt atteindre les 40 000. Je vois les choses en grand, moi.

Publicités

4 commentaires

  1. Bravo tu peux être fière de toi pour cette avancée !
    Je fais aussi le Nano, et je m’aperçois qu’on a à peu près le même rythme (je suis à 21 000 mots environ ^^). C’est chouette que tu sois toujours contente de ce que tu fais, c’est super important ^^ moi j’ai des pannes de motivations par moment (et quelques soucis IRL qui n’arrangent pas les choses), mais j’ai aussi des petits éclairs de génie dans la journée qui m’aident à continuer dans ma lancée. Et j’écris le matin, dès le réveil, dans mon lit avec ma tasse de café bien fort, c’est vraiment un chouette moment pour écrire, quand ma coloc est encore endormie et où tout est calme. Pas d’agitation sur FB ou twitter, rien sur les forums, donc je peux allumer tranquillement mon pc avec juste ma page word (et ce merveilleux tableaux de stats que j’utilise comme toi !).

    Par contre j’ai pas encore testé les sprints de twitter, mais c’est parce que je préfère faire des word war sur le chat français, ou alors carrément faire des write in IRL.

    Bref, j’en viens à raconter ma vie, c’est le mal x)

    Continue comme ça, et bonne chance pour la deuxième semaine (réputée la plus complexe et killeuse de nanoteurs ^^) !

  2. Juste whaou. Bravo. Bravo.

    J’ai toujours rêvé d’écrire, sans jamais oser, repoussant au lendemain, ébauchant des écrits sans les finir … Puis le master et mon emploi du temps sur-chargés entre le yoga- pilates- cours – théâtre – projets d’études – remises en questions permanentes … mmm. Prendre le temps. J’apprends doucement, mais c’est si dur !

    Si c’est pas indiscret, c’est quoi ton job ? Je me suis toujours posée la question, sachant qu’on a le même âge, un peu la même façon de voir certaines choses … :D

    Courage, you will ROCK !

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s