concours

Crèmes dessert au chocolat

Ma passion, dans la vie, c’est accommoder les restes. Quand j’achète une barquette de tofu soyeux en sachant très bien que je ne vais pas l’utiliser toute entière, je ne peux pas faire autrement que de prévoir une recette qui me permettra de la finir le lendemain, et de préférence quelque chose de bien délicieux qui ravira toutes les papilles.

Vous avez peut-être suivi : samedi dernier, c’était mon anniversaire. A grand renfort du livre Vegan de Marie Laforêt, et de mes petites recettes perso (que je ne manquerai pas de partager avec vous quand j’aurai un peu plus de temps), j’ai préparé un buffet de pâtisseries pour vingt invités. Si les gâteaux et petits biscuits étaient en grande majorité sans soja pour que mon petit invité allergique puisse se régaler quand même, un certain cheesecake aux fruits des bois a nécessité une quantité assez folle de tofu(s), et je me suis retrouvé avec 250 grammes de tofu soyeux à liquider assez rapidement pour ne rien perdre. Et bien que j’aie juré de ne plus cuisiner pendant au moins deux semaines après ces trois jours intenses aux fourneaux… je n’ai pas résisté.

Alors voici pour vous une recette express de crèmes dessert au chocolat, avec un petit coulis de fruits des bois (oui, il en restait aussi…). J’ai également testé la crème fouettée Soyatoo, que m’a très gentiment envoyé Boutique Vegan !

Lire la suite sur Un invincible été

Publicités

Brèves : joie, pancakes… et GAGNANTES !

Très vite fait parce que je rédige ce billet en avance (demain, tirage au sort au petit déj, édition du billet pour annoncer les gagnantes, publication sur Facebook et ensuite je pars couper du lambris pour le mettre dans des sacs, vis ma vie d’épouse Ingalls) et je suis tellement crevée que j’ai arrêté de jouer à Diablo III pour aller me coucher ! Quoi ! Mais qui suis-je donc pour oser faire une chose pareille ?

Mon nouvel ordi qu’il est bien patate

D’aucuns diront que Windows 8 c’est de la merde, et que Acer, comme marque, ça pue, ben d’aucuns : je vous emmerde, et moi j’aime l’ordinateur que mon papa et ma môman m’ont avancé les sous pour le payer, je l’aime d’un amour fou. L’ancien tirait sévèrement la gueule, les touches du volume étaient perpétuellement enfoncées, le pad ne fonctionnait plus et le lecteur CD/DVD prenait régulièrement son indépendance en se détachant de son emplacement.

Donc depuis samedi après-midi, je suis genre, joie, bonheur, et encore plus à la perspective de réinstaller Les Sims 3. Je joue déjà à Diablo, donc, comme tu as pu le lire, avec Monsieur Chéri, et c’est comme faire du kiki en virtuel en fait, c’est orgasmique.

Passons, si tu veux bien.

Recette vite fait

Adaptée de chez Casseroles Frivoles, pour 10 gros pancakes :

  • 1 sachet de levure chimique
  • 175 g de farine de blé (ici semi-complète, d’où la couleur un peu brune)
  • 30 g de sucre (ici complet de canne du Pérou, un truc de bobo équitable :O, d’où également la couleur je pense)
  • 1/2 càc de cannelle si vous aimez ça
  • 2 oeufs (je tente prochainement de les enlever pour les amoureux du cruelty-free)
  • 200 mL de lait végétal (ici avoine, comme toujours quasiment)
  • 60 g de margarine végétale fondue
  • 1 càc de sel fin
  • de l’huile pour la poêle

1. Mélanger farine, levure, sucre, sel dans un saladier. Creuser un puits, et ajouter la margarine fondue.

2. Dans un récipient, battre le lait et les deux oeufs ensemble.

3. Incorporer le mélange lait/oeufs avec la farine et l’huile, mélanger vigoureusement.

Faire ensuite chauffer de l’huile dans une poêle comme pour des crêpes, déposer 2 ou 3 cuillères à soupe de pâte (selon la taille désirée) au centre de la poêle et cuire jusqu’à apparition de petites bulles sur la pâte. (feu moyen pour pouvoir surveiller et éviter tout brûlage intempestif)

Retourner, puis continuer la cuisson environ 30 secondes. Déposer sur un plat, faire une pile haute comme le mont Everest, recouvrir de sirop d’érable, de sucre, de chantilly, bref, tout qu’est-ce que tu veux. Perso ce matin j’étais tellement fière de moi que j’ai même rien mis. Cet aprem pour le goûter par contre, c’était gelée de mûre, et miam miam quel régal.

C’est la première fois que je réussis des pancakes comme ça. Moelleux, légers, aériens, c’est comme si tu mangeais du nuage, mais avec du goût. Rien à redire.

Voilà, ça donne ça au fait :

Pancakes

Ouais bah je croque dedans si je veux d’abord.

Bon, et comme je me doute que t’es pas là uniquement pour manger par la rétine :

*

Los résoultats del concours !

Ne me dis rien, je sais que tu admires cet accent.

Après moults découpages, moults rigolages aussi, car Monsieur Chéri est un farceur…

Zeus, Rocky, Christian Clavier et Gandhi étaient aussi de la partie pour remporter une PLIM. Mais ils ont liké aucune page, ces ploucs.

Zeus, Rocky, Christian Clavier et Gandhi étaient aussi de la partie pour remporter une PLIM. Mais ils ont liké aucune page, ces ploucs.

Et moults plongeages (deux en fait) de main innocente dans un saladier tout aussi innocent (bien que porteur de la pâte à pancakes susmentionnée, par exemple), la première gagnante d’un produit d’hygiène intime lavable PLIM est :

photo 6

Bravo !

Et toi, là-bas, ne pleure pas trop vite, c’est pas fini ! Tu as encore ta chance !

Roulement de tambours…

La deuxième gagnante d’une serviette hygiénique ou d’un protège-slip lavable de la marque PLIM est :

photo 7

Félicitations !

Un mail – voire même plusieurs – vous parviendra-dront dans les jours qui suivent afin de vous permettre de choisir votre cadeau.

Merci à toutes de votre participation, je ne m’attendais pas à un tel succès : vous avez été 20 à participer avec allégresse, presque autant à partager l’évènement… que de bonne humeur dans vos commentaires, et que de fierté de porter deux chromosomes X ! J’en suis toute chamboulée.

Merci du fond du coeur.

A bientôt je l’espère pour un nouveau concours, figurez-vous qu’on est bientôt 300 à m’aimer (je m’aime aussi hein) sur Facebook et que le blog a bientôt… 2 ans ! Tadadadadam ! Ca se fête non ?

Allez, à ciao bon mardi, bisous, ne vous empiffrez pas trop de pancakes, ils sont délicieux mais n’oubliez pas que ça vient des USA et que les Américains sont gros. </cliché méchant et gratuit>

Passez une bonne semaine. Genre pour de vrai. (+ surpriiiise)

Un jour béni du mois de mars, j’ai découvert la coupe menstruelle. Je vous en parlais ici, c’était beau, c’était bon, c’était la vie qui s’ouvrait à moi, bref, le rêve.

Depuis, les choses ont un peu évolué, pour aller plus loin dans ma démarche de libération corporelle, j’ai abandonné la pilule et me suis fait poser un DIU au cuivre, je ne regrette toujours pas ma Mooncup (et ne la regretterai jamais, voire la regarderai avec un petit air de nostalgie et un sentiment de premier amour), mais je vais peut-être devoir en changer. Elle m’allait très bien au début, je réfléchis à une remplaçante ou tout du moins une autre cup pour tester autre chose, voir ce qui me convient le mieux. Et puis de toute manière tête en l’air comme je suis, je serais du genre à la perdre un jour et à l’avoir dans le baba. Autant prévenir.

En attendant j’ai été contactée il y a peu par une entreprise toute jeunette (elle sévit depuis 2009) qui crée et commercialise des serviettes hygiéniques lavables. (ainsi que d’autres produits autour de la féminité, comme des coussinets d’allaitement)

Le karma voulait que depuis un mois ou deux, j’expérimentais des fuites tout à fait impromptues et indésirables avec la Mooncup, et qu’il était hors de question que je rachètes des serviettes jetables (berk berk berk), donc quand Julie m’a gentiment proposé de m’envoyer un protège-slip afin que je le teste, ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion.

Des trucs gratuits, vous pensez bien.
(aujourd’hui j’ai décidé de te vouvoyer) (car des raisons)

Je tiens à préciser que je ne m’étais engagée à rien et que j’ai accepté ce cadeau de manière tout à fait gratuite, sans promesse de rien du tout derrière. Je décide de vous en parler, parce que j’ai été convaincue par le produit, et par le message de PLIM. J’ai envie d’aider cette entreprise et de promouvoir les protections intimes lavables, ainsi que le respect du corps féminin.

J’ai donc reçu très rapidement un protège-slip lavable en taille Smart, j’ai trouvé l’objet super mignon, tout doux, et très élégant. Je suis très attachée aux détails, donc l’étiquette sur la face extérieure du protège-slip, réalisée avec beaucoup de soin, me fait fondre. De manière plus globale (et peut-être plus intéressante pour vous), la qualité du textile est au rendez-vous – j’en parlerai plus bas – et les finitions sont très bien faites. (faites comme si j’étais couturière et que je m’y connaissais, siouplé)

Donc du coup me voilà, pour vous parler de PLIM, de mon protège-slip qui est mon nouveau meilleur ami, et pourquoi pas vous faire des surprises et vous gâter, aussi, tiens, soyons fous, soyons des BN. (suite…)