cuisine

V comme Végé : de retour dans le cuisine-jeu

Il recommence à faire beau. Alors je sais pas où vous êtes comment ça s’est passé, mais perso, chez moi, c’est l’automne depuis octobre à peu près. On n’a pas eu une journée de bon vieil hiver, aucun flocon de neige, donc autant vous dire que de la pluie à longueur de journée pendant six mois, ça commençait à faire long. Ca a pas mal pesé sur mon moral, d’autant plus que Monsieur Chéri étant en déplacement deux semaines sur quatre, j’étais toute seule et ça s’est beaucoup ressenti au niveau de mon régime alimentaire. C’était pas top, j’ai mangé un peu plus de pizzas 4 fromages livrées sur mon canapé que ce qui aurait été bon pour moi, et c’était somme toute assez déprimant. En fait. Parce que cuisiner et bien manger, c’est cool.

Et là, j’ai la joie, l’allégresse, l’immense plaisir de vous annoncer que je suis back dans le cooking game, mais genre à fond les patates. Apparemment j’ai un léger problème de karma avec mon four qui fait que je rate absolument TOUTES mes pâtisseries depuis le 31 décembre 2013, va falloir se pencher là-dessus, mais en attendant je redécouvre le fun que c’est de prendre dix minutes pour éplucher une orange ou émincer des légumes… on se régale les petits potes. Du coup voici un petit billet récapitulatif de tous les trucs bons, rapides et pas très chers que j’ai pu faire ces derniers temps, plutôt qu’un article avec une seule recette. Les beaux jours reviennent, je mets ma radasserie au placard. Remerciez-moi très fort. (suite…)

Publicités

V comme Végé : cookies et cake salé

Un peu de légèreté après mes deux derniers billets un peu… houleux.

D’abord, un grand merci à vous tous pour votre lecture, vos partages, vos commentaires, de ces articles dont les sujets (la bienveillance éducative et le végétarisme) me tiennent tout particulièrement à coeur. Grâce à ces deux billets, l’activité du blog a explosé : on passe de vaguement 12 à 100 vues par jour en jour « creux » (sans publication), vous avez été plus de 3000 à me lire lors de mes deux dernière publications, et nous sommes bientôt 200 sur la page Facebook des Elucubrations ! Autant vous dire que je ne m’y attendais pas trop, et que ça fait tout bizarre ! Et dans ces moments-là je me dis que j’ai bien fait de ne pas abandonner mon blog, et de l’alimenter encore et toujours… Merci, du fond du coeur.

Bon, ça suffit maintenant d’être mielleux et niais, reprenons si tu veux bien. (je repasse au tutoiement car je fais tout qu’est-ce que je veux, eh ouais)

Un peu de légèreté je disais donc, même si à mon avis mon estomac me dirait le contraire s’il était doué de parole. Un peu de cuisine, et ainsi l’inauguration d’une nouvelle catégorie (encore ?!) : V comme Végé. Tu auras su que j’étais un peu newbie en matière de cuisine végéta*ienne, mais je m’y mets, et je tends même vers le végétalisme parfois, c’est encore plus de challenge et ça me fait toujours du bien de mettre des petites claques culinaires aux gens qui pensent que cuisiner sans lait et sans oeufs c’est comme cuisiner avec du gravier et de la paille.

Je mettrais dans cette catégorie tous mes essais (réussi, évidemment, j’ai une réputation à tenir) de cuisine végétale, je l’espère un maximum végétalienne, mais il y aura sûrement du fromage qui se balade quelque part parce que j’ai vraiment du mal à m’en passer. Et chaque chose en son temps, aussi.

Aujourd’hui, donc :

Des cookies vegan, et un cake salé*

* vegan aussi, sauf si comme moi tu mets du frometon dedans. (ça vaut aussi pour les cookies, la base de la pâte est vegan mais si tu mets du chocolat au lait, ben ça marche pu du coup)

(suite…)

[Recette] Pâte à tartiner express

Bonjour petit cabillaud frétillant. Aujourd’hui, un petit article vite fait, car je n’ai aucune inspiration pour pondre un bel et grand Vendredi Intello, et surtout parce que j’ai très envie de retourner lire « Le Choeur des femmes », un superbe roman de Martin Winckler, un mec que j’aimerais bien l’avoir comme médecin, et même comme gynéco. C’est te dire à quel point il est cool.

Aujourd’hui donc je fais officiellement mes adieux au Nutella commercial, chimique et dangereux, qui m’a accompagnée dans ma croissance graisseuse depuis mon plus jeune âge, et je te présente sa remplaçante indétrônable : ma pâte à tartiner modulable et délicieuse. (suite…)