christmas-ornament-545139_1280

Ho ho ho…

Ca fait des années, évidemment, que je ne crois plus au Père Noël. Par contre, depuis toujours, le mois de décembre est pour moi teinté d’une magie toute particulière. C’est le mois qui commence par mon anniversaire, qui finit par le réveillon du Nouvel An, avec l’anniversaire de mon papa et Noël entre deux. Autant vous dire que si une période de l’année doit rimer avec party party hard chez moi, c’est bien celle-ci. Il y a comme un air de festivités qui traîne, et moi, ça me met des étoiles dans les yeux.

20 ans cette année

Samedi, je fêterai mon vingtième hiver (pas question de parler de printemps, au vu des températures), avec ma famille. Pour la première fois, ce mot famille s’entend pour moi au sens large, puisque la famille de mon fiancé sera de la partie. Au menu, plein de pâtisseries vegan, parce que j’ai beau me rapprocher de plus en plus d’un certain « adultat », jamais je ne renoncerai au droit de faire des goûters d’anniversaire. Jamais, vous m’entendez ?! J’espère pouvoir vous faire un beau retour de cet événement chocolaté, fruité, et sans aucun doute délicieux.

Avec l’amoureux, nous commençons à faire et/ou acheter nos cadeaux de Noël, et c’est toujours une véritable joie de chercher quel cadeau fera plaisir à quelle personne. Une joie aussi, de prévoir des cadeaux pour de nouvelles personnes, car cette année a été riche en rencontres précieuses.

cinnamon-stars-509268_1280

Bientôt 2015

Mon contrat s’est terminé il y a deux jours, et pourtant je ne chôme pas. Je prépare le successeur de ce blog, ce qui me fait un peu peur car je vais en effet changer d’adresse et de nom et je prends le risque de tous et toutes vous perdre. C’est pourtant nécessaire et j’ai vraiment hâte de vous présenter mon nouveau bébé, début janvier si tout va bien. Entre deux, je prévois un cadeau de Noël très particulier à gagner courant décembre, ainsi qu’une recette ultra-facile et ultra-rapide pour une régalade express… (il y a du chocolat dedans ! nous sommes sauvé·e·s !) Il y aura également une escale au pays glamour des rouges à lèvres, pour un billet spécial qui, je l’espère, vous plaira autant que mes derniers articles beauté.

La tête pleine de projets, il faut que je me jette dans le vide. A la fois excitée et effrayée, c’est le lot de chacun·e quand on plonge dans l’inconnu, sans filet. Entre les opportunités professionnelles qui se dégagent d’un ciel pour l’instant encore trop nuageux, les envies un peu folles qui me traversent (et si je faisais des plats vegan pour Noël ? et si je faisais des cadeaux cent pour cent fait-maison ?), je ne dors pas aussi bien que je le voudrais et les journées ne font toujours que vingt-quatre heures…

tree-decorations-511716_1280

Un décembre chargé

Alors je carbure aux clémentines et je n’oublie pas de vous préparer un compte-rendu du NaNoWriMo, parce que vous avez été nombreux·ses à me soutenir et vos petits messages m’ont beaucoup touchée. N’oubliez pas de penser à moi le 6 décembre, et de mon côté je tâcherai de prendre plein de photos des cinq ou six douceurs sucrées que je prépare pour mes convives, histoire que ce soit comme si vous y étiez.

On se retrouve vite vite, avec plein de petites choses sympa. Je vous souhaite le meilleur en ce dernier mois de l’année, j’espère que vous avez un calendrier de l’Avent pour vous aider à patienter, et que, comme moi, vous sentez l’atmosphère de Noël doucement s’installer, parcouru·e·s d’un frisson de délice à mesure qu’un bon chocolat chaud ou un thé épicé vous réchauffe l’intérieur.

Prenez soin de vous… à tout bientôt !

Publicités

7 commentaires

  1. Hey, je suis née exactement le même jour que toi ! Moi aussi j’ai pris 20 ans le 6 décembre :) ! Bref rien de très intéressant mais ça m’à donné envie de commenter. J’ai découvert ton blog il y a quelques jours et ça fait du bien de le lire. Je l’ai bien sûr pas parcouru en entier, mais je suis tombée sur des articles féministes, et ça atténue la rage que je peux ressentir de savoir qu’elle est partagée. Encore à l’instant ma grand mère au téléphone à propos d’une fille qui a subi des attouchements, me sort un truc du genre  » mais tu sais, elle a même couché avec un turc ! « . Je lui réponds bien sûr  » qu’est ce que ça peut me foutre qu’elle couche avec un turc ?  » , ce à quoi elle me répond  » bah ça doit pas beaucoup la déranger d’avoir des attouchements  » !!!!!!!!!!!! Merci la culture du viol ! Bon j’ai aussi lu certains de tes articles à propos du véganisme et je réfléchis à me convertir. Une chose m’inquiète quand même , c’est que j’ai des troubles alimentaires. Ils sont moins intense qu’ils ont pu l’être, mais j’ai quand même régulièrement des compulsions alimentaires. J’ai un peu peur que  » l’interdit  » alimentaire m’en provoque plus encore. Comme j’ai cru comprendre que tu en avais souffert aussi, est ce que tu aurais des astuces pour l’éviter ? Et éviter aussi de retomber dans des restrictions trop strictes, même si ça m’inquiète un peu moins.

    1. Salut Kimie, partenaire d’anniversaire ! ;-)
      Merci de ton commentaire. Pour te répondre, je te conseille très très vivement de ne RIEN t’interdire. Ca ne fait que quelques mois que je me considère vegan (et j’ai quand même fait des écarts depuis), parce que j’avais besoin d’avoir la possibilité de faire au feeling. Le problème des TCA c’est qu’on est plus de l’émotionnel que dans le rationnel par rapport à la nourriture, et il fallait pour ma part que je puisse faire en fonction de la situation, sans me sentir mal. Si j’avais très très envie de manger du fromage, tout en sachant pertinemment ce que ça impliquait éthiquement, je me laissais le choix d’en manger ou pas, sans culpabiliser. Je sais que je suis malade, que ce n’est pas ma faute, et je ne m’en sers pas comme prétexte pour faire n’importe quoi, juste ça me permet aussi des fois de relativiser. Je fais déjà beaucoup, comparé à la majorité des Français, et j’ai le droit de me relâcher si ça m’évite une crise d’angoisse ou de passer un repas. (chose que je ne m’autorise plus)
      Donc vas-y doucement, commence par les choses faciles, par ce qui ne te manquera jamais. Moi c’était le beurre par ex : je détestais le goût, et je l’utilisais par commodité dans les pâtisseries. C’était très facile à remplacer, et ça ne me manque absolument pas. Rien n’est jamais interdit, personne ne va venir te retirer ton permis vegan, et celleux qui te jugeront pour ce que tu fais sont des abruti-e-s qui ne comprennent rien à ce que tu vis et à ce qu’est la transition vers le végéta*isme. Prends soin de toi, laisse-toi une marge d’erreur, vas-y pas à pas, et surtout : éclate-toi ! Découvre de nouvelles saveurs, tente de nouvelles recettes, expérimente. <3

  2. je découvre grâce à Corps Maison Esprit,
    bon anniversaire alors ! moi je crois toujours au Père Noël ;-)
    je me suis abonné comme ça si tu changes d’adresse je serais sans doute informé.

  3. Même si cette fin d’année arrive bien trop vite à mon goût & n’est pas du tout chargée de magie cette année, j’ai hâte de découvrir tes futurs petits articles & ton nouveau bébé-blog :)

Qu'en dis-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s