recette

meilleurs-muffins-du-monde

Les meilleurs muffins du monde

Contrairement à d’autres, je n’ai pas hésité une seconde pour décider que je ne parlerais pas des événements récents ici. A la place, j’ai consciencieusement rempli ma boîte à kifs de petits et gros papiers, j’ai bu du vin avec une amie, j’ai fait des câlins à des enfants, j’ai regardé Indiana Jones (Young Harrison Ford ♥), j’ai dit je t’aime et la vie a continué. La vie continue toujours.

Et pour que la vie soit plus confortable, je me vautre régulièrement dans la douceur presque indécente des meilleurs muffins du monde. Vous allez me dire que je suis un peu prétentieuse, mais c’est comme ça. On peut trouver autant de muffins différents qu’il existe de gens prêts à vous en faire cuire, mais moi, j’ai décidé que j’avais trouvé tout ce que je cherchais dans un muffin. Ca y est, ma quête s’arrête aujourd’hui. Le moelleux aérien d’une pâte qui se tient mais qui fond dans la bouche, un petit problème de sécheresse vite réglé par un passage au four ou au micro-ondes le matin pendant que le thé infuse, deux garnitures également délicieuses pour pouvoir varier les plaisirs… ne cherchez plus, j’ai ce qu’il vous faut.

Lire la suite sur Un invincible été

Publicités

Crèmes dessert au chocolat

Ma passion, dans la vie, c’est accommoder les restes. Quand j’achète une barquette de tofu soyeux en sachant très bien que je ne vais pas l’utiliser toute entière, je ne peux pas faire autrement que de prévoir une recette qui me permettra de la finir le lendemain, et de préférence quelque chose de bien délicieux qui ravira toutes les papilles.

Vous avez peut-être suivi : samedi dernier, c’était mon anniversaire. A grand renfort du livre Vegan de Marie Laforêt, et de mes petites recettes perso (que je ne manquerai pas de partager avec vous quand j’aurai un peu plus de temps), j’ai préparé un buffet de pâtisseries pour vingt invités. Si les gâteaux et petits biscuits étaient en grande majorité sans soja pour que mon petit invité allergique puisse se régaler quand même, un certain cheesecake aux fruits des bois a nécessité une quantité assez folle de tofu(s), et je me suis retrouvé avec 250 grammes de tofu soyeux à liquider assez rapidement pour ne rien perdre. Et bien que j’aie juré de ne plus cuisiner pendant au moins deux semaines après ces trois jours intenses aux fourneaux… je n’ai pas résisté.

Alors voici pour vous une recette express de crèmes dessert au chocolat, avec un petit coulis de fruits des bois (oui, il en restait aussi…). J’ai également testé la crème fouettée Soyatoo, que m’a très gentiment envoyé Boutique Vegan !

Lire la suite sur Un invincible été

assiettes-daal

Le daal : comfort-food chaleureux

Qui dit automne, dit nombre incalculables de billets de blog qui commenceront en parlant de cette saison, et dit aussi nourriture réconfortante, pas compliquée à mijoter, qu’on peut faire en grande quantité. Avant d’annoncer officiellement la période des soupes et autres veloutés ouverte, je me dois de vous parler d’un plat que je fais régulièrement quand : j’ai besoin d’amour, quand j’ai la flemme, quand je dois inviter des non-vegans et leur prouver qu’on ne bouffe pas que des cailloux, quand j’ai envie de riz, quand j’ai envie de piment, quand j’ai envie de faire la cuisine une fois en deux jours et de bouffer de délicieux restes… Vous l’aurez compris : toutes les occasions sont bonnes pour manger le plat dont je m’apprête à vous dévoiler la recette.

A la recherche du daal parfait

Recette qui n’a pas été, au demeurant, facile à mettre au point. Quand on m’avait parlé de daal, j’ai été tout de suite intriguée, parce que je n’avais jamais mangé de lentilles corail avant de devenir végétarienne. Me regardez pas comme ça, c’est plutôt courant comme maladie, la néophobie alimentaire de l’adulte qui pense que pâtes + steak + crème fraîche = repas équilibré. J’ai donc cherché des recettes. Et j’en ai testé. Beaucoup. A un point dans ma vie, je me suis même retrouvée à dire « mais en fait j’aime pas ça, les lentilles corail… », dépitée, mal-aimée. Je n’avais tout simplement pas réussi à trouver le parfait équilibre entre les lentilles, le crémeux, le pimenté, les épices… (et je n’avais pas encore remarqué que je n’aime pas, mais alors pas du tout la cardamome, ruinant ainsi de nombreuses plâtrées)

Lire la suite sur Un invincible été