végétarien

Petit précis de végétarisme (2) – La pratique

Après vous avoir parlé le plus complètement possible du végéta*isme « en théorie », me voici de retour avec du vrai, du concret, du croustillant mais fondant sous la dent !

Comment devenir végétarien ? Que manger ? Comment s’organiser ? Je tente de vous répondre dans ce très (trop…) long article.

C’est plus « bonne lecture », c’est bon courage, là

Lire la suite sur Un invincible été

Publicités

Petit précis de végétarisme (1) – La théorie

Ca fait un moment que j’avais envie de vous parler de végétarisme, puisque ça fait partie de la description de mon blog et que je ne me suis jamais réellement étendue sur le sujet. Sujet qui m’est pourtant très important puisqu’être végétarienne, c’est à un plein temps pour moi, donc ça me suit chaque jour que les dieux font. (je dis « les dieux » maintenant, telle une bonne habitante de Westeros)

J’avais commencé par écrire une diatribe enflammée et rageuse, et puis en me relisant un matin magnifique après mon petit-déjeuner végane et un quart d’heure de méditation, j’étais d’une belle humeur et j’ai trouvé ma production bien triste. Je trouve que je râle trop, en ce moment, sur ce blog. Alors j’ai tout jeté et me revoici avec une autre version, bien plus fournie et dense que ce que j’aurais pu produire en ne faisant que râler, d’ailleurs.

*

J’ai décidé de publier une espèce de grande foire aux questions du végétarisme, et pour cela j’ai demandé aux gentils twittos de l’Internet de m’envoyer les questions qu’ils auraient envie de poser à un.e végétarien.ne. Comme il y en a plein plein plein et que je tiens à vous garder en vie, ce billet sera en fait divisé en deux parties : on abordera d’abord la « théorie » du végétarisme, avec des définitions, une mise au point sur les carences, on parlera également de spécisme (et donc d’antispécisme), et je tenterai de répondre avec bienveillance à la question de l’apparent éternel conflit entre les végétariens et les non-végétariens.

Vous avez été nombreux.ses à me poser des questions pratiques : comment transitionner, comment ça se passe en société, quels aliments privilégie. J’y réponds dans le billet suivant, que j’ai publié à part pour qu’il soit plus facile de s’y retrouver.

*

Je n’ai jamais autant travaillé sur un article de ma vie entière de blogueuse, j’espère donc que mes réponses vont satisferont et attiseront votre curiosité sur ce mode de vie. N’étant pas experte en nutrition, en agriculture ou en rien du tout, il est possible que des erreurs et des maladresses se soient glissées dans ma publication. Je serais enchantée que vous me les signaliez gentiment, afin que je puisse corriger.

Bonne lecture !

Lire la suite sur Un invincible été

V comme Végé : de retour dans le cuisine-jeu

Il recommence à faire beau. Alors je sais pas où vous êtes comment ça s’est passé, mais perso, chez moi, c’est l’automne depuis octobre à peu près. On n’a pas eu une journée de bon vieil hiver, aucun flocon de neige, donc autant vous dire que de la pluie à longueur de journée pendant six mois, ça commençait à faire long. Ca a pas mal pesé sur mon moral, d’autant plus que Monsieur Chéri étant en déplacement deux semaines sur quatre, j’étais toute seule et ça s’est beaucoup ressenti au niveau de mon régime alimentaire. C’était pas top, j’ai mangé un peu plus de pizzas 4 fromages livrées sur mon canapé que ce qui aurait été bon pour moi, et c’était somme toute assez déprimant. En fait. Parce que cuisiner et bien manger, c’est cool.

Et là, j’ai la joie, l’allégresse, l’immense plaisir de vous annoncer que je suis back dans le cooking game, mais genre à fond les patates. Apparemment j’ai un léger problème de karma avec mon four qui fait que je rate absolument TOUTES mes pâtisseries depuis le 31 décembre 2013, va falloir se pencher là-dessus, mais en attendant je redécouvre le fun que c’est de prendre dix minutes pour éplucher une orange ou émincer des légumes… on se régale les petits potes. Du coup voici un petit billet récapitulatif de tous les trucs bons, rapides et pas très chers que j’ai pu faire ces derniers temps, plutôt qu’un article avec une seule recette. Les beaux jours reviennent, je mets ma radasserie au placard. Remerciez-moi très fort. (suite…)